Accueil / ACTUALITES / Avec la réforme du Pds : Le poste de numéro 2 sera remis en jeu

Avec la réforme du Pds : Le poste de numéro 2 sera remis en jeu

L’enjeu majeur de la refondation du Pds sera, à n’en pas douter, le poste de numéro 2. En effet, des sources proches de la formation libérale précisent que le poste de Macky Sall sera remis en jeu. Et bien qu’il n’y ait pas encore de candidatures déclarées pour le poste, tout laisse croire que celui-ci sera âprement disputé. Surtout dans la perspective de la succession du président Wade où il peut servir de fenêtre de tir pour la conquête du pouvoir. On connaît l’importance d’être le numéro 2 du parti au pouvoir et les avantages que cette posture offre.
En effet, c’est une tour de contrôle de laquelle on peut étaler ses tentacules. On comprend, ainsi, aisément la convoitise que pourrait susciter ce poste au moment de la restructuration du Pds.

En outre, la refondation va remettre les compteurs à zéro. C’est-à-dire qu’il n’y aura plus de transhumants ni d’authentiques libéraux et, peut-être même plus de ‘Génération du concret’, laquelle, susurre-t-on, pourrait signer son entrée dans le grand parti de Me Wade. Tous seront sur un même pied et le seul critère d’accession aux postes de responsabilité sera la représentativité. Le prochain numéro 2 de la nouvelle formation du chef de l’Etat devra, alors, avoir une légitimité qui ne souffre d’aucun doute. Fini l’époque des numéro 2 de facto ou par défaut.

La refondation sera, par ailleurs, l’occasion pour Me Wade de s’affranchir du chantage moral qu’exercent sur lui certains libéraux authentiques qui ont toujours brandi leur ancienneté au sein du Pds pour s’opposer à certaines décisions. Il y aura une redistribution des cartes et, désormais, la représentativité va primer sur l’ancienneté.


À voir aussi

Touba: Macky reçu par Serigne Mountakha

Macky Sall était ce weekend à Touba. Il a rencontré hier, dimanche 19 août, le …

Trafic d’êtres humains: Une dame tombe à l’AIBD

Une dame a été arrêtée en salle d’embarquement à l’aéroport international Blaise Diagne, alors qu’elle …