Accueil / ACTUALITES / Aveu d’impuissance de la Cena : «Nous n’avons aucune aptitude dans la façon dont fonctionne la commission d’inscription des Cni».

Aveu d’impuissance de la Cena : «Nous n’avons aucune aptitude dans la façon dont fonctionne la commission d’inscription des Cni».

 Si, pour le moment, la Cena se garde de parler de fraude, elle n’a aucune aptitude dans la façon dont fonctionne la commission d’inscription des Cni.  C’est ce qu’on appelle un aveu d’impuissance.

En visite hier dans les commissions administratives chargées des inscriptions sur les listes électorales de la région de Dakar, le patron de la Cena Doudou Ndir a, en effet, «lessivé » à grande eau la Cena sur la  supposée confection frauduleuse des cartes nationale soulevée par l’opposition. «La Cena n’est pas concernée par la fraude sur les cartes électorales», clarifie-t-il. «Il est temps qu’on fasse la part des choses entre la commission d’inscription de la carte nationale d’identité et la commission de révision des cartes électeurs. Bien que nous n’ayons aucune aptitude dans la façon dont fonctionne cette commission», dit-il sur un ton très incisif.  «Les choses doivent se faire dans des conditions qui mettront tout le monde à l’aise», embraie le patron de la Cena, non sans titiller les services du ministère de l’intérieur. La Cena exhorte ainsi les autorités administratives à respecter toutes les formalités, surtout en ce qui concerne le choix des lieux abritant les commissions d’instruction de la Cni, si elles sont itinérantes. En réalité, la Cena accusait les services du ministère de l’intérieur de confection illégale de carte d’identité. Pis, les services de Doudou Ndir confirmaient, dans un communiqué, l’installation des commissions dans les sièges de l’Apr. Ce n’est pas tout. La Cena s’émouvait de tels procédés dans le cadre de l’instruction de la Cni et s’inquiétait de l’impact qu’ils peuvent avoir sur l’opinion et le caractère transparent du processus électoral. Outre la Cena, l’opposition soutient avoir «démantelé un réseau de fraudeurs» dans certaines communes et constaté des bureaux ouverts «dans des permanences de l’Apr». La fraude touche tous les segments, depuis les audiences foraines ; c’est toute une chaine sur laquelle interviennent les cadres de l’Alliance pour la République, de fond en comble», accusait Sada Ndiaye, député libéral.

Par ailleurs, le président de la Cena a déploré l’absence des partis politiques au niveau des commissions et le rush de dernière minute. «Nous avons trouvé sur place des commissions à pied d’œuvre. Ce qu’on a surtout constaté, c’est le rush de dernière minute. En atteste-t-il, à Grand Yoff, de février à juin, il n’y avait que 286 inscrits, alors qu’il y a eu 300 inscrits en l’espace d’une semaine, du 30 juin au 7 juillet. Ainsi, déplore-t-il l’attitude des partis politiques qui critiquent la Cena, alors qu’ils ne sont pas présents au niveau des commissions. La date de  clôture est toujours maintenue pour le 10 juillet 2015, c’est-à-dire aujourd’hui. Passé ce délai, les citoyens qui désirent s’inscrire ou apporter des modifications sur leurs cartes électeurs devront attendre la session de l’année prochaine.

Mouhamadou BA

À voir aussi

APR  ZIGUINCHOR Un Benoit Sambou …sans bout !

Décidément, la responsabilité politique de Benoit Sambou est terriblement engagée dans la situation hilarante et …