Confidences

Awa Guèye, ancienne capitaine des Lionnes : ‘’CE SERA MA DERNIÈRE CAMPAGNE’’

  • Date: 30 juillet 2015

Ancienne capitaine de l’Equipe nationale lors de l’Afro-basket à Madagascar en 2011 où elle a eu l’honneur de soulever le seul trophée continental à son palmarès, Awa Guèye veut effectuer une dernière pige avec les Lionnes avant de se retirer. Présélectionnée par Tapha Gaye pour «Cameroun 2015» après avoir été recalée à la dernière édition, l’une des doyennes de la Tanière, qui pourrait disputer sa cinquième compétition africaine, espère pouvoir aider l’équipe à décrocher le titre continental, mais également se qualifier aux prochains Jeux Olympiques de Rio 2016.

Comment ça se passe avec la préparation ?

Je suis très contente de revenir en sélection. Malgré tout ce qui s’est passé lors de la préparation à la dernière campagne. Comme vous le savez, j’ai été recalée au dernier moment. Quelque chose que j’avais très mal vécu à l’époque. Mais voilà, c’est du passé.

L’entraîneur d’alors avait fait ses choix. Il fallait l’accepter. Aujourd’hui, l’Equipe nationale a encore besoin de moi. C’est vrai que c’est un autre entraîneur. Donc, je suis de retour. C’est une nouvelle aventure qui commence. Je me bats pour être dans le groupe. Au début, c’était vraiment dur. Mais là, ça commence à bien faire.

Vous aviez failli mettre un terme à votre carrière internationale lorsqu’on vous a recalée lors de la dernière campagne. Qu’est-ce qui vous a motivé à revenir ?

Je n’avais pas pris la décision ferme de mettre un terme à ma carrière. C’était sous le coup de l’émotion. Mais pour mettre vraiment un terme à une telle carrière, après tout ce que j’ai vécu en sélection depuis 2000, je crois que je dois tenir une conférence de presse et l’annoncer de façon plus formelle. Mais comme je viens de dire quand l’Equipe nationale a besoin de toi, tu dois répondre à l’appel.

J’ai toujours été là à chaque fois que la sélection a eu besoin de mes services. Je sais que ça ne sera pas facile pour s’imposer au sein de cette équipe. Il y a beaucoup de jeunes talents qui ont su répondre aux attentes. Mais tant que le coach aura besoin de mes services, je saurais répondre présente.

Je suis une doyenne de la sélection, je sais ce que je peux apporter à l’équipe. Le coach qui a fait appel à moi sait également de quoi je suis capable. Je vais continuer à m’entraîner et me battre pour mériter la confiance du coach.

Est-ce que ce n’est pas parce que Moussa Touré n’est plus là que vous avez accepté de répondre à l’appel de Tapha Gaye ?

Je ne sais pas trop. Je n’ai pas pensé à une telle situation. Peut-être que j’allais répondre si s’était le même coach. Comme je dis, quand le pays a besoin de moi, je viens répondre. C’est pour cela que je suis là aujourd’hui.

Pensez-vous que ce sera votre dernière campagne avec la sélection ?

Ça c’est une certitude ! Je prends quand même de l’âge. Ce sera effectivement ma dernière campagne avec la sélection. Après, je compte me consacrer à un club en France dans un niveau inférieur pour apporter mon expérience et en même temps avoir plus de temps pour la famille.

Vous êtes déjà championne d’Afrique ; qu’est-ce qui vous motive encore avec la sélection ?

Je souhaite être encore championne d’Afrique, mais également qualifier l’équipe pour les Jeux Olympiques. Depuis 2000 à Sydney, le Sénégal n’a pas participé aux Jo. J’étais là-bas à l’époque. Ce serait bien de permettre à la jeune génération de jouer les Jeux Olympiques. On a l’équipe qu’il faut pour y aller.

Il faut y croire et se battre pour décrocher la qualification. Mais je ne compte pas refaire les Jo. J’espère seulement aider l’équipe à remporter la prochaine Can et se qualifier pour les Jo.

Ne pas être sélectionné pour cette dernière campagne vous ferez quoi ?

Je l’accepterai avec beaucoup de philosophie. Je dirai que je n’ai pas bien travaillé aux entraînements. Après, je rentre chez moi et je resterai derrière l’équipe jusqu’à ce qu’elle atteigne ses objectifs. Mais j’espère pouvoir être dans le groupe. Physiquement, mentalement, moralement je suis prête pour une nouvelle aventure.

Quel bilan tirez-vous de votre saison ?

Je pense avoir fait une très bonne saison. J’ai joué à Roanne en N1 cette année. On a joué les Play Off. J’ai réussi à faire monter l’équipe. C’est une grande satisfaction.

Le Quotidien

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15