Accueil / SOCIETE / AXE ZIGUINCHOR-SENOBA Le véhicule du président du conseil régional de Kolda attaqué et 4 passagers blessés par balle.

AXE ZIGUINCHOR-SENOBA Le véhicule du président du conseil régional de Kolda attaqué et 4 passagers blessés par balle.

C’est sur l’axe Ziguinchor-Sénoba, juste à hauteur du village de Niakhou, que le véhicule personnel du président du conseil régional de Kolda, immatriculé KD 0690-A, a été attaqué par des individus fortement armées. Bilan : Quatre passagers ont été atteints par balle. Il s’agit d’Idrissa Mané et d’Awa Diop tous deux domiciliés à Sédhiou, Awa Djiba, domiciliée à Djilonguiya et Doudou Seck à l’île de Gorée.

Source l’Observateur
La région de Kolda est, depuis quelques jours, dans l’insécurité totale avec la présence des bandes armées qui y sèment la terreur. Niakhou, un village situé sur l’axe Ziguinchor-Sénoba, a été le théâtre d’une attaque à main armée, mardi aux environs de 18 heures. Des individus fortement armés ont attaqué le véhicule personnel du président du conseil régional de Kolda, immatriculé KD 0690-A, conduit par Nfaly Faty avec à son bord quatre passagers en partance pour Ziguinchor. Après avoir sommé le chauffeur de s’arrêter et devant son refus catégorique, les malfrats ont ouvert le feu sur le véhicule atteignant les quatre passagers qui n’ont dû leur salut qu’au fait que le chauffeur a foncé à tombeau ouvert. Il s’agit d’Idrissa Mané et Awa Diop, domiciliés à Sédhiou, d’Awa Djiba, domiciliée à Djilonguiya et de Doudou Seck, domicilié à l’île de Gorée. Informées de l’attaque, les forces de sécurité se sont rendues aussitôt sur les lieux pour procéder au constat et ratisser large sans résultats probants. Évacués à l’hôpital de Sédhiou, les blessés pourraient être acheminés vers une structure plus spécialisée car nos sources nous informent que, jusque tard dans la nuit du mardi, aucune balle n’a été extraite des blessés. Pour rappel, cette attaque a été précédée d’une autre à Dianamalary, dans la nuit du lundi au mardi dernier. Un jeune du village, S.S âgé d’environ 30 ans, a passé un mauvais quart d’heure entre les mains de ses bourreaux, après avoir refusé de leur indiquer le domicile du commis de leur localité.


À voir aussi

Jugement Cheikh Béthio et Cie : Téliko réclame le procès

Le président de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) est en phase avec les Ong …

Forum International Préventica : Les risques professionnels du secteur informel au cœur des débats

En prélude à la deuxième Edition du Forum International Préventica Sénégal, qui se tiendra du …