Accueil / People / Babacar : le héros de la chanson de France Gall parle enfin, après sa mort

Babacar : le héros de la chanson de France Gall parle enfin, après sa mort

Elle l’a rencontré au Sénégal alors qu’il n’était encore qu’un bébé. Babacar est devenu la star d’une chanson que Michel Berger lui a écrite en 1987. Après la mort de France Gall, cet enfant devenu un homme a rendu hommage à l’icône de la chanson française.

 Elle s’est éteinte le 7 janvier 2018 et depuis, il était resté introuvable… Il s’appelle Babacar Sall, né le 25 décembre 1985 ici à Gandiaye. Quand il était un petit bébé, sa mère Fatou, désespérée et sans ressources, avait demandé à France Gall de l’adopter au Sénégal. Plus d’un mois après la mort de la chanteuse, il est enfin sorti de l’ombre…« Ça a été vraiment un choc »Dans une interview accordée à RTL, il a assuré à propos de la disparition de France Gall : « Ça a été vraiment un choc quand j’ai appris la nouvelle. Ce qui m’a fait mal, c’est que je n’ai pas pu assister à ses funérailles. J’aurai aimé être invité par sa famille. Mais c’est comme cela. Je pense toujours à elle et je continue de prier pour elle. Son nom est gravé dans ma mémoire ».Après la sortie de la célèbre chanson qui porte son nom, dans les années 80, Babacar a revu France Gall une dernière fois récemment, nous apprend-il. Il explique : « Ma dernière rencontre avec France remonte en avril 2015. Je l’ai rencontré dans un restaurant sur l’île de Ngor tout près de Dakar ».« J’espère venir en France »Aujourd’hui âgé de 32 ans, Babacar est agent de sécurité dans une ville voisine de Dakar. Il a pour projet de venir en France pour que les admirateurs de la chanteuse le connaisse. Il assure aussi : « J’espère venir en France bientôt et rencontrer Raphaël, le fils de France. Nous sommes un peu comme des frères »

À voir aussi

Dof Ndeye en colère: « Wally Seck Waroul nieuw sama concert niouy yakh déram… »

Le fameux AUDIO de “27 minutes” qui allume Whatsapp !

Une histoire qui va sans doute alimenter les palabres les jours à venir. Si vous …