Accueil / Education / BAC 2015 à Saint Louis : 6 candidats en flagrant délit de tricherie

BAC 2015 à Saint Louis : 6 candidats en flagrant délit de tricherie

Six élèves, candidats au baccalauréat 2015, ont été pris en flagrant délit de triche. Des  enquêtes sont menées pour dénicher les cerveaux.  

Le bac technique à Saint-Louis est secoué par un rocambolesque cas de tricherie qui n’a pas encore révélé tous ses secrets, selon notre source. Les épreuves se déroulent présentement dans le mythique lycée Technique André Peytavin dans le faubourg de Sor, mais l’examen restera dans les annales de l’histoire de l’éducation et surtout du baccalauréat. Au  moins,  6 candidats ont été exclus pour usage de documents non autorisés en salle, fraude d’identité et aussi utilisation de téléphones portables pendant le déroulement des épreuves. Le nombre d’élèves pris pour tricherie et fraude, dès la première journée  de l’épreuve de philosophie, a augmenté au deuxième jour, avec l’épreuve de la comptabilité. Trois autres candidats, des garçons en  majorité, sont tombés dans les filets des surveillants et du président de jury qui ont fait preuve de beaucoup de vigilance. Les candidats ripoux indexés n’ont opposé aucune résistance pour reconnaitre les faits à eux reprochés. C’est dire que les preuves de leur culpabilité étaient  irréfutables. Les surveillants ont découvert des messages dans les portables des suspects, avec la correction de la majeure partie des épreuves. Une stratégie de tricherie phénoménale qui gangrène la ville de Saint-Louis depuis des années. Pis, hier, un autre candidat a osé usurper l’identité d’un autre. Mais, les surveillants ont vite détecté la fraude et mis le mis en cause devant les faits. Six candidats qui seront traduits devant le conseil de discipline et la sanction risque d’être  lourde. Le fait n’est pas nouveau à Saint-Louis, plusieurs élèves ayant été traduits devant la barre du tribunal régional pour tricherie au bac.

Ousseynou DIOP

À voir aussi

Qualification professionnelle L’ONFP casque plus de 19 millions F CFA

Le Directeur général de l’Office national de formation professionnelle (Onfp), Sanoussi Diakité, a présidé hier …

Le Sels sur le pied de guerre

Si le gouvernement ne prend pas les devants, l’année scolaire sera perturbée par les syndicats …