Accueil / ACTUALITES / Bac 2018 : Les résultats en chiffres et le sort réservé aux fraudeurs

Bac 2018 : Les résultats en chiffres et le sort réservé aux fraudeurs

 

Les résultats du baccalauréat 2018 ont connu une légère hausse, comparés à ceux de 2017. C’est le directeur de l’office du baccalauréat, Sossé Ndiaye, qui a fait l’annonce, hier, lors d’une conférence de presse. Quant aux attestations, elles seront disponibles à partir de lundi. Il a également saisi l’occasion pour se prononcer sur le sort réservé aux élèves fraudeurs.

 Le directeur de l’office du baccalauréat, Sossé Ndiaye, a fait face à la presse pour se prononcer sur l’organisation de l’examen du baccalauréat 2018. Selon lui, le taux des candidats admis a connu une hausse par rapport à l’année dernière. « Sur les 148 336 présents à l’examen du baccalauréat général, 53 273 ont obtenu leurs diplômes (35.9%). 3792 ont avec distinction (39 mentions très bien, 463 bien et 3290 assez bien). A titre de comparaison, le taux de candidats admis d’office est de 15.17%, contre 12.50% en 2017, soit une progression de 3%. Une augmentation de 30% du nombre de mention est également notée par rapport en 2017 ». Sossé Ndiaye a également annoncé que la session normale de l’examen du baccalauréat secondaire s’est déroulée du 6 juillet au 27 juillet 2018. Et globalement, dit-il, l’examen s’est tenu dans de bonnes conditions sans incidents majeurs. « L’effectif global de candidats inscrits est de 157 664 dont 79 032 filles (50.13%) et 78 632 garçons (49,87%). Pour l’examen du baccalauréat technique, 3798 candidats se sont présentés à l’examen. 43,3% de ces candidats proviennent du public et 53.6% sont des filles ». A l’en croire, à l’issue des deux tours de l’examen, 1777 candidats ont obtenu leur diplôme, soit un taux de réussite de 49.25% avec 179 mentions (2TBien, 21 Bien et 156 Abien). Pour le baccalauréat général, le directeur de l’office du baccalauréat a révélé qu’il y a eu 47.3% de candidats du public, soit 74.602 ; 31.4% de candidats du privé laïc, soit 49.529 ; 21.2% de candidats individuels. Par ailleurs, face à la presse, M. Ndiaye a réagi par rapport au sort qui est réservé aux fraudeurs lors des anticipés de philosophie à Thiès et lors du baccalauréat général. Selon  le directeur de l’office du baccalauréat, ces élèves ont enfreint le règlement et l’Office du bac n’a fait qu’appliquer la loi.

Les fraudeurs devant le conseil de discipline de l’Ucad

Ils ont été suspendus en attendant que leurs dossiers soient transmis au  Conseil de discipline de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. « Nous ne savons pas le sort que leur est réservé, mais nous appliquerons toutes les sanctions retenues contre eux », a dit Sossé Ndiaye ; selon qui très peu de cas de fraudes lui ont été signalés  pour le bac général. « En sus des 127 élèves exclus de Thiès, on nous a signalé dans un centre à Dakar (Fadillou Mbacké) 15 cas de fraudes par téléphone », a-t-il révélé. S’agissant des attestations provisoires pour le baccalauréat général, elles seront disponibles à partir de lundi prochain. « Nous avons commencé à imprimer les attestation  pour le bac général. Et dès lundi, les équipes qui vont les distribuer seront sur le terrain.  Elles vont commencer à Dakar avant de faire les différentes régions du pays », a déclaré Sossé Ndiaye. Cependant, il  a fait savoir qu’une dérogation est faite pour les bacheliers qui doivent aller poursuivre leurs études à l’étranger. « Ceux qui ont des préinscriptions peuvent aller récupérer leur attestation à l’office du bac. Mais, il faut qu’ils montrent le dossier attestant qu’ils sont dans l’urgence », avertit-il. Concernant la production des diplômes  de 2018, Il indique qu’elle n’a pas encore démarré, mais rassure que tous les diplômes de 2018 seront produits. Toutefois, Sossé Ndiaye a soutenu que la gestion des jurys d’examen s’est bien déroulée tant du point de vue de la présence effective des membres pressentis que de la conduite des tâches assignées. La mobilisation et la mise à disposition des moyens à temps par le MESRI, ainsi que l’implication des inspecteurs d’académies, de leurs services et établissements, ont été déterminantes dans l’organisation de la présente session. Nous saluons également la collaboration et le rôle de veille des syndicats tout au long du processus.

Cheikh Moussa SARR

 

À voir aussi

Election au Mali: Macky a félicité IBK

Le Président Macky Sall a appelé, hier, son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keïta, pour le …

Un neveu du Président Senghor arrêté aux Etats-Unis

Marco Senghor,  neveu du président Léopold Sédar Senghor a été arrêté la semaine dernière par …