Accueil / Education / Bac 2018: Le téléphone portable banni

Bac 2018: Le téléphone portable banni

Le téléphone portable sera interdit dans les centres d’examen. Et  tout candidat pris en possession d’un téléphone portable au moment du déroulement des épreuves du baccalauréat sera traduit en conseil de discipline. L’avertissement est du Directeur de l’Office du baccalauréat, Socé Ndiaye. « On a constaté que 100% des fraudes à l’examen du bac ont eu lieu avec l’usage du téléphone portable. (…) Tout candidat trouvé en possession de cet outil, même en panne ou éteint, sera sanctionné et traduit en conseil disciplinaire », a déclaré M. Ndiaye. Cette sanction sera appliquée « dans toute sa rigueur », a-t-il soutenu lors d’une conférence de presse, à presque trois semaines du démarrage de l’examen du baccalauréat général, le 17 juillet.

 

À voir aussi

Bac à Kédougou: 1371 candidats ont démarré les épreuves du 1er tour

Ils sont 1371 candidats à plancher sur les épreuves du Baccalauréat, session normale Juillet 2018, …

Bac: 124 candidats exclus à Thiès

Le Bac général qui a démarré hier fait ses premières victimes. 124 candidats du lycée …