Accueil / Education / Baccalauréat 2015- Les délibérations prévues au plus tard le 28 juillet.

Baccalauréat 2015- Les délibérations prévues au plus tard le 28 juillet.

 Les examens du 1er tour du Baccalauréat ont pris fin hier. Les potaches, en quête de leur premier diplôme universitaire, sont dans l’attente de la proclamation des résultats prévus au plus tard le 28 juillet.

Le Baccalauréat 2015 n’aura pas été un long fleuve tranquille, parce qu’émaillé de nombreux cas de fraudes et de triche. Un saut au Lycée Bosphore de Dakar nous a permis d’échanger avec le jury et les candidats au Bac sur le déroulement des examens, les cas de fraudes constatés dans certains établissements. En réalité, le Lycée Bosphore est réputé pour sa rigueur, ainsi que les bons résultats enregistrés, lors des différents examens. Etant un centre d’examen, il compte un seul jury (S2 série scientifique) de 360 candidats, dont 16 absents ont été dénombrés par le président du Jury, Mamadou Ndoye. Les trois absences ont été justifiées pour des raisons de santé. Le centre compte 24 salles d’examen et chaque classe dispose de trois surveillants, pour faciliter et améliorer le travail des potaches. Selon toujours le chef du centre, le cadre convient beaucoup à ce type d’examen, les salles étant très aérées et l’environnement très convenable pour les candidats. Mais le seul hic, constate-t-il, c’est que le centre ne dispose que «d’un seul professeur de mathématiques» pour un jury de 360 candidats. Ce qui va impacter négativement sur la correction», a-t-il déploré. Mais le Président du Jury se dit satisfait du déroulement de l’examen. Sur les cas de tricherie, il confie que la vigilance a été redoublée. Il s’est enjoué de ne pas avoir, pour le moment, de cas de fraude. Lala Sall, élève au lycée Sergent Malamine Camara, assise sur un canapé dans le hall de l’établissement, l’air pensif, juge les épreuves abordables. Interrogée sur la triche, elle préconise l’interdiction des téléphones portables dans les salles d’examen.

L’optimisme dans sa déclaration sur les sujets abordés se lit sur le visage de son condisciple Bouna Ndiaye, très décontracté. Pour cet élève au lycéen de la Patte d’Oie, les sujets sont à leur portée. «Nous avons vu tout ce qu’on nous a donné», se félicite-t-il. A signaler que dans cet établissement, le repas de midi est servi gratuitement aux candidats et aux 72 surveillants venus veiller au bon déroulement des épreuves. «Comme Bosphore est devenu, depuis trois ans, un centre, nous avons préféré innover, en servant le repas de midi gratuitement aux candidats et aux surveillants», a- déclaré Ramazane, directeur adjoint de l’école.

  1. BA

À voir aussi

Cheikh Mbow, coordinateur national de la Cosydep- les défis d’une école de réussite

Avec un taux de réussite de 31% au Baccalauréat autrement dit 70% d’échecs ou encore …

Vol de la bourse des étudiants : Les curiosités d’une affaire troublante

Malgré l’arrestation rapide de deux suspects, l’affaire du vol à la régie de paiement des …