Accueil / Education / Baccalauréat 2015- les tricheurs relaxés par la justice

Baccalauréat 2015- les tricheurs relaxés par la justice

Omar Hanne et Seyni Ba peuvent pousser un ouf de soulagement pour avoir été relaxés. Ils comparaissaient, hier, devant la barre du tribunal des flagrants délits pour fraude aux examens du Baccalauréat, le 21 juillet 2015. Il faut dire que le Procureur n’a pas fait quartier dans son réquisitoire. Il a demandé une peine de 1 an dont 6 mois ferme en évoquant l’application de la loi  française du 23 décembre 1901 qui considère que les faits sont de haute gravité et ne doivent pas se propager dans la société qui demain a besoin de leaders, mais pas de tricheurs. Ce que la défense qui est constituée de 6 avocats a contesté en faisant savoir au parquet que l’application de cette loi ne pourra pas être établie du fait qu’elle date d’avant l’indépendance. Ils ont aussi estimé que les deux mis en cause ont tiré une grande leçon de leur acte pour avoir déjà été puni par l’Office du bac. En effet, Omar Hanne et Seyni Ba resteront cinq ans sans possibilité de se présenter au Bac.

À voir aussi

Saint-Louis : des étudiants de la faculté de lettres formés sur la maitrise du système d’information géographique

Des étudiants de la faculté des Lettres de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis ont …

De « nouvelles orientations majeures » de l’Anpectp pour 2017-2018

L’Agence nationale de la petite enfance et de la Case des tout-petits (ANPECTP) annonce avoir …