9092238-14462079

Bachir Diawara “Idrissa Seck est en ménopause politique, Latif Coulibaly, un caméléon”

Le jeune libéral, Bachir Diawara n’est pas allé par quatre chemins pour apporter la réplique à Idrissa Seck qui qualifie l’élargissement de Karim Wade de deal international et à Abdou Latif Coulibaly. Joint au téléphone par Senego, sans prendre de gants, le Karimiste est revenu sur l’actualité  .

La libération de Karim Wade est l’aboutissement logique d’une pression nationale et internationale parce que la Cedeao et le groupe de travail des Nations unies ont tous plaidé sa libération. Le régime en place n’avait pas d’autre choix que de mettre un terme à cette injustice connue de tous“.  déclare-t-il. Pour lui il n’y a aucune entente ou compromis.

A propos du supposé deal, il dit comprendre Idrissa Seck, “il était en ménopause politique, maintenant il est en décadence. C’est un rancunier qui se sent menacé par la sortie de Karim Wade, il n’a plus d’espoir. Ce qui lui reste c’est de dénigrer et dire du mal. Mais il sera amèrement surpris, il n’aura même pas 4% aux prochaines législatives.”

Idrissa Seck n’était pas le seul à recevoir les foudres du jeune libéral, Latif Coulibaly qui avait déclaré que ce sont les proches de Karim qui avaient demandé sa grâce a aussi reçu sa part: ” Il y a des caméléons dans la République et il en fait partie comme il y en a dans l’opposition en l’occurrence Idrissa Seck. Latif s’est discrédité, personne ne le croit plus. Pour plaire à Macky Sall, il raconte des contre-vérités, ce qu’il a dit n’est pas la réalité. Et c’est dommage.

Concernant le départ de Khafor Touré, notre interlocuteur joue la carte de la neutralité et dit qu’il n’a pas de commentaire à faire ” chacun est responsable de ses actes”.

Voir aussi

dionne-valls

FINANCEMENT DU PLAN SENEGAL EMERGENT 317 MILLIARDS DE F CFA D’APPORT DE LA FRANCE DEPUIS 2014

Le Premier ministre français Manuel Valls, en visite à Dakar depuis  jeudi,  et son homologue …