Accueil / ECONOMIE / Baidy Agne : «Le Parti de l’Entreprise veut investir… »

Baidy Agne : «Le Parti de l’Entreprise veut investir… »

La cérémonie officielle d’ouverture des « Assises de l’Entreprise», du Conseil national du Patronat du Sénégal (CNP), a eu lieu hier à  Dakar sous la présidence du Premier ministre, Ministre d’Etat et  Secrétaire général de la Présidence, Mahammad Boun Abdallah Dionne.

Le Président du CNP, BaîdyAgne, a déclaré que cette année, le Parti de l’Entreprise parlera peu (…). Il sera surtout à votre écoute(…). Il veut investir davantage dans ce nouveau quinquennat. Il s’exprimait lors de l’édition 2019 des « Assises de l’Entreprise». D’après lui, c’est donc avec une oreille attentive que l’Entreprise prendra connaissance de l’engagement et de la contractualisation que l’Etat-Stratège réserve à la  grande famille d’entrepreneurs.

 Faire de ce quinquennat une réussite pour le Sénégal

Pour M. Agne, cesser d’avancer, ce serait en effet oublier « nos » réalisations et ne pas mesurer le chemin qu’il nous reste à parcourir. Être constructif de part et d’autre, quelle belle éthique que « nous pouvons » partager ensemble, en faisant de ce quinquennat présidentiel une réussite pour le Sénégal !

Revenant sur la législation nationale du travail, ce dernier a laissé  entendre qu’à l’aune de la célébration du Centenaire de l’Organisation internationale du Travail partout dans le Monde, on s’interroge sur l’avenir du travail. «Notreresponsabilité d’Employeur est de rappeler que mobilité, compétence professionnelle, innovation et productivité au travail, nous les voulons pour les Ressources humaines du PSE », a-t-il soutenu. C’est pourquoi, poursuit-t-il, le Patronat s’est engagé aux côtés des Centrales syndicales des travailleurs pour un nouveau contrat social. De nouveaux avantages sociaux, l’Entreprise ne les refuse pas, mais dans une Convention collective nationale interprofessionnelle (CCNI) rénovée, plus flexible, répondant aux exigences de productivité du travail et à impact financier bien circonscrit. Sur ce, dira BaidyAgne, l’Entreprise souligne qu’elle écoute aussi ses DRH et il est heureux que l’Association des Professionnels des Ressources humaines (ASPRH) engage, à « nos présentes Assises », cette réflexion sur « l’innovation managériale et la transformation des ressources humaines ». En effet, poursuit le président du CNP, l’Entreprise n’a pas oublié celui qui a restructuré et réhabilité notre tissu industriel après les sinistres engendrés par la Nouvelle Politique industrielle (NPI) des années 80. L’Entreprise a également noté avec une grande satisfaction cette plateforme industrielle intégrée de Diamniadio, réalisée dans la 1ère phase du PSE. Selon M. Agne, aujourd’hui, « Dakar-Industries 2019 » marque une nouvelle étape où, pour la première fois, des industriels prennent l’initiative de présenter à leurs partenaires (Etat, Commerçants, Consommateurs) une « alliance forte pour un Sénégal Industriel » reposant sur une stratégie implicite et des ressources conséquentes mobilisées pour un PSE 2 où l’on produit et consomme sénégalais. A cette occasion, il a expliqué  que l’édition 2019 est marquée par l’organisation simultanée de cinq évènements majeurs pour lesquels ils ont remercié lesministres en charge du Travail, de l’Economie, de l’Industrie, des Mines, du Commerce et du Numérique, pour leur présence aux travaux.

 

Zachari BADJI

 

 

 

 

À voir aussi

Des gares routières disparaitront au profit du BRT

Le projet Bus Rapid Transit (BRT) et la recrudescence des accidents de la circulation, sont …

Formation professionnelle: Le Ministre Dame Diop a réceptionné 6 unités mobiles de formation 

A travers le programme « développer l’emploi au Sénégal », le Ministre de l’Emploi, de la Formation …