Abdoulay-BIBI-BALDE2

Bambey, « Ville sans plastique » : Abdoulaye Baldé salue l’exemplarité des «femmes du ‘Gie Calebasse’ »

Satisfait des initiatives entreprises par les membres du ‘’Gie Calebasse’’, le ministre de l’Environnement et du Développement durable l’est. Et cela, Abdoulaye Baldé ne l’a pas caché, hier. A Bambey, où il a présidé ce jeudi la cérémonie de lancement officielle de la Campagne nationale «Ville sans plastique», il a d’ailleurs salué les actes posés par ladite structure forte «de 2000 femmes qui parcourent les rues, ramassent et vendent les sachets plastiques», dans la localité de Bambey.

C’est d’ailleurs, pour montrer ô combien il est séduit par les activités de ce Gie qui participe à plus d’un titre au combat entrepris par les autorités étatiques, qu’il dit avoir choisi de lancer cette campagne nationale dans la localité de Bambey, située à une quinzaine de kilomètres de Diourbel.
«A Bambey, nous sommes venus féliciter et encourager les femmes qui se sont constituées, avant le vote de la loi, en un groupement d’intérêt économique pour combattre le plastique. Face à l’envahissement par les sachets plastiques, ces braves femmes du Baol, encouragées par leur édile, je veux nommer l’honorable députée et ex-maire, Aïda Mbodj, ont décidé d’éradiquer ce fléau désolant et de valoriser le plastique. Ce sont plus de deux mille braves femmes du GIE Calebasse qui parcourent les rues, ramassent et vendent les sachets plastiques», a-t-il indiqué en magnifiant cette action qui s’inscrit, selon lui, «dans le sillage de l’économie circulaire que nous encourageons vivement».
Une des raisons qui l’ont poussé à inviter, «toutes les couches sociales à suivre l’exemple du Gie Calebasse pour qu’ensemble, en application de la loi, nous arrivions à bout du péril plastique».

Seneweb

Voir aussi

telechargement-6

AFFAIRE NDIAGA DIOUF Barthelemy et Cie seront jugés le 25 janvier prochain en audience spéciale

Initialement prévu hier, le procès de Barthelemy Dias a été renvoyé jusqu’au 25 janvier 2017 …