ACTUALITE

Banque nationale de développement économique-AMADOU KANE JETTE L’ÉPONGE

  • Date : 3 octobre 2015

Quatre mois après avoir été nommé Président du conseil d’administration de la Banque nationale de développement économique, Amadou Kane vient de déposer sa démission sur la table du ministre de l’Économie, des Finances et du Plan. Il a rendu le tablier pour « convenances personnelles ».

Amadou Kane n’est plus Président du conseil d’administration (PCA) de la Banque nationale de développement économique (BNDE). Sa démission est tombée hier, vendredi 2 octobre, sur la table du ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, son successeur à la tête de ce département. Ainsi prend fin le bras de fer qui l’opposait au directeur général de la BNDE, Seydou Nourou Sy, pour une question d’audit interne réclamé en vain par Kane.

Selon le quotidien L’Observateur, qui livre l’information dans son édition de ce samedi, le premier ministre des Finances sous Macky Sall n’a pas goûté « qu’un débat qu’il a posé à l’interne se retrouve sur la place publique ». Le journal, citant des proches du désormais ex-PCA de la BNDE, souligne qu’Amadou Kane estime avoir pris la meilleure décision avant d’ajouter qu’en demandant un audit, il espérait « mettre la banque sur de bons rails ».

Du coup les « convenances personnelles » invoquées dans sa lettre de démission adressée au ministre des Finances ne sont en fait qu’une simple précaution de langage pour masquer un vrai dépit. Lequel, vraisemblablement, est parti de deux articles du journal Le Quotidien, publiés mercredi 30 septembre et vendredi 2 octobre et faisant l’économie du différend opposant le désormais ex-PCA et le directeur général de la BNDE. Le premier, selon le journal, tentant de provoquer le départ du second afin de prendre, seul, les commandes de la Banque.

Dans cette perspective, Amadou Kane aurait convoqué pour jeudi dernier une réunion du Conseil d’administration avec l’espoir d’obtenir la tête du directeur général de la BNDE, Seynou Nourou Sy, et ainsi devenir le PDG de l’institution. Son plan, selon Le Quotidien : faire valider par le conseil d’administrateurs sa demande d’audit interne. Une perspective qui, si elle réalisait, lui ouvrirait le champ libre car, informait la même source, Seynou Nourou Sy menaçait de démissionner le cas échéant.

Le conseil d’administration ne se tiendra pas, finalement. Il sera reporté sur demande du ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, qui, informe le journal, a souhaité prendre « le temps d’y voir plus clair » à propos de l’audit de la BNDE réclamée par Amadou Kane.

Ce dernier en démissionnant, croit savoir Le Quotidien, tire donc les conséquences de ce qui s’apparente à un désaveu de l’État, actionnaire principal (34%).

La BNDE a vu le jour le 27 janvier 2014. Son but : accompagner les PME/PMI, secteur porteur de croissance. Son capital est de 10 milliards de francs Cfa.

ifall@seneplus.com

Comments are closed.

Les Plus Populaires
Les plus commenté
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15