Accueil / ACTUALITES / Bara Tall reçu en audience par Wade

Bara Tall reçu en audience par Wade

Seules les montagnes ne se rencontrent pas, dit l’adage. Une scène pathétique a eu lieu hier au palais, avec le boss de la société Jean Lefèvre et Pdg de Tallix group, Bara Tall sorti de son audience avec Gorgui qui l’a reçu pendant un peu moins d’une heure de temps. Que de souvenirs et d’images ont dû traverser pas mal d’esprits en voyant ces deux hommes devisant tranquillement. L’audience a eu lieu entre 19h et 19h45 et était visiblement « nak » empreint de « kersë » (solennité gênante).
Malgré tout, Bara est resté, comme toujours, élégant et seigneurial dans la mise comme dans le gestuel. « Je suis Sénégalais et je ne me suis pas vu avec le Président depuis six mois. Je suis venu discuter avec lui dans le cadre de l’appel qu’il a lancé à tous les patriotes et bâtisseurs pour la construction de notre pays ». Voilà sommairement ce que le boss de Jean Lefèvre a dit à sa sortie d’audience avec le Président Wade.

Bara Tall (ter)

« Ndeyssaan, adina da fa gùdd tank ! » (la vie est tout en mystères). Ce capitaine d’industrie thiéssois qui avait été jeté en prison accusé par le juge Yakham Lèye du 5ème cabinet « d’avoir obtenu de l’Etat de l’argent à l’aide de fausses pièces » bref, une façon de dire qu’il a fait de la « surfacturation » dans le fameux dossier des chantiers de Thiès. Un dossier « nak » dont le principal accusé est le maire de la cité du rail et ex-Pm Idrissa Seck. Une affaire qui a éclaboussé pas mal de citoyens de la République et tiré certains autres de l’ anonymat le plus complet. Mais disons « daal » qu’outre Idrissa Seck, Bara Tall et Salif Bâ avaient été les principaux « boucs émissaires » et principales victimes collatérales d’une affaire qui, dans le fond du fond, opposait Gorgui à son ex-sherpa « dongg » (seuls). Mais bon ! la politique a ses « ngalajù » (tournures) qui peuvent surprendre plus d’un. Bara a accepté d’aller croupir en prison pour avoir refusé de « mouiller » l’ex-Pm dont la tête avait été (est toujours) mise à prix dans ce dossier. Il a ainsi enduré plus de trois mois de purgatoire. Sans broncher. Comme un stoïcien. Acceptant de « mourir » comme le loup d’Alfred de Vigny.



Bara Tall (bis)

Mais « daal », il faut dire que cette audience survient quelques semaines après que Gorgui a annoncé son intention de faire du « tanggal céep » ( réactivation) à propos du dossier des chantiers de Thiès, sitôt paré de ses nouveaux atours de Président réelu au lendemain du 25 février dernier. La (re)mise à prix de la tête de l’ex-Pm est encore passé par là. Signalons « rek » que Bara Tall est un « pion essentiel » dans l’échiquier du dossier des chantiers de Thiès où il avait obtenu la plus grosse part des marchés que le Pdg thiéssois avait préféré préfinancer en attendant que l’Etat « ñêuw géew » (débourse l’argent). C’est sûr qu’en recevant Bara Tall en audience, Gorgui ne va surement pas manquer d’aborder cette question des chantiers de Thiès. « Pour nak xam na » chercher encore à convaincre Bara de lâcher et d’enfoncer Idy. Mais le Pdg de Tallix group reniera aujourd’hui ses principes d’hier ? « Yalla rekka xam » (seul Dieu sait)


À voir aussi

Fin du procès Khalifa Sall: les parties saluent une procédure équilibrée

Rfi.frAprès cinq semaines d’audiences, le procès de Khalifa Sall s’est terminé ce vendredi 23 février …

Au dernier jour de procès, «Khalifa Sall doit être condamné», pour le parquet

Ce vendredi 23 février est normalement le dernier jour du procès de Khalifa Sall. Le …