barack-obama

Barack Obama : « J’ai plus de cheveux blancs, mais voilà à quoi ressemble un féministe »

Le président Barack Obama a livré un discours ouvertement féministe lors du premier sommet « United State of Women » qui s’est tenu mardi, à la Maison-Blanche.

 

Barack Obama a – une fois de plus – milité pour la cause des femmes. Lors de la première édition du sommet organisé par la Maison-Blanche « United State of Women », le président des États-Unis a donné un discours impactant sur les enjeux cruciaux de l’égalité entre femmes et hommes à travers le monde. Sans se priver, bien sûr, de son humour légendaire.

« Je sais que vous êtes venus ici pour voir Michelle, ou Oprah, je ne fais pas le poids », a commencé Barack Obama. « J’ai plus de cheveux blancs qu’il y a huit ans, mais voilà à quoi ressemble un féministe », a-t-il poursuivi, avant d’être ovationné par le public qui comptait, entre autres : Michelle Obama, l’animatrice Oprah Winfrey, l’homme d’affaires Warren Buffett, l’actrice Patricia Arquette, la productrice et scénariste Shonda Rimes et la militante féministe Gloria Steinem.

Après avoir rappelé qu’une de ses premières actions en tant que président avait été de lancer le White House Council on Women and Girls, il a rendu hommage aux Suffragettes. « Pour la première fois de l’histoire,une femme candidate officiellement à la présidentielle», faisant allusion à la victoire de Hilary Clinton lors des primaires démocrates.

Garantir le congé maternité »

Le président s’est ensuite confié sur le moment de la diplomation de fin de lycée de Malia, sa fille ainée. « Je n’ai pleuré qu’une fois (…) Je me disais qu’elle finissait le lycée à une époque fantastique pour les femmes aux États-Unis. L’année où je suis né, en 1961, les femmes représentaient moins de 40% des étudiants, aujourd’hui elles forment 60% des diplômés et environ la moitié des travailleurs américains ». Barack Obama a enfin engagé un virage plus politique : « Nous avons besoin d’un salaire égal à travail égal (…) si nous sommes réellement une nation qui porte des valeurs familiales, nous devons faire quelque chose pour que les femmes aient un congé payé le jour où elles donnent naissance. Nous devrions garantir le congé maternité, et le congé paternité aussi ! »

Voir aussi

10227356-16695323

LE MINISTRE DES FINANCES DANS L’AFFAIRE PETRO-TIM : Entre complicité et blanchiment de fraude fiscale (Par Ousmane Sonko)

La sortie du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, dans les colonnes de …