Accueil / POLITIQUE / Bataille contre Wade: Pourquoi Macky Sall s’éloigne de l’élan suicidaire du M 23

Bataille contre Wade: Pourquoi Macky Sall s’éloigne de l’élan suicidaire du M 23

Malgré son apport consistant dans Benno lors des locales, son parti n’a récolté que des miettes. Pour cette présidentielle, le leader de l’Alliance pour la République a de bonnes raisons de se méfier de partenaires dont, il ne semble plus partager les priorités. Dans le fond comme dans la forme, la stratégie du M 23 ne rentre guère dans ses plans de conquête démocratique du pouvoir.
Pourrait-on parler d’implosion du M 23 ? On n’est pas loin de croire à l’affirmatif. Absent lors du meeting de Rufisque, Macky Sall a plutôt choisi de respecter son programme de campagne, en allant rendre visite à ses militants de Dakar. Une attitude qui n’a guère plu à ses camarades du M 23. Cette distance s’explique par le désaccord criard entre lui et les leaders de l’opposition qui optent pour des plans insurrectionnels. Il est noté, depuis le début de la campagne, que l’opposition campe dans la région de Dakar et s’illustre par des rassemblements qui commencent à lasser. Les rangs s’effritent et la récurrence du discours se sature. Déjà, la composition du M 23 pose un réel problème pour certains. Des intrus, dont la candidature est rejetée, selon les textes de la loi fondamentale, veulent jouer les premiers rôles, tout en indiquant la voie à suivre à des partis légalement constitués. Une chose que le leader de l’Apr a refusée, l’affichant clairement devant ses pairs. L’autre problématique est la manière pour combattre la candidature de Wade. Sur cela, les Apéristes ont fait savoir que cette question doit être dépassée, la priorité étant d’aller vers les populations et charge, pour chacun, de décliner son programme. Et, le plus cocasse dans la stratégie de l’opposition, est cette proposition suicidaire qui consiste, à saboter la tenue de cette présidentielle par des méthodes dont nous avons parcouru les points saillants. (Nous y reviendrons). Si une telle initiative venait à être concrétisée, ce serait l’hécatombe. Un paquet de raisons pour Macky Sall de ne point saborder son avenir politique sur la base d’incertitudes, d’enfantillage politique et de manque à gagner. Car, vérité pour vérité, la position des cadres de l’Apr est que leur parti doit « tirer les leçons du passé », avec la boulimie notée du parti socialiste et de l’Afp dans le partage des communes gagnées ensemble lors des locales de 2009. Et la goutte qui a fait déborder le vase, est cette proposition de Cheikh Tidiane Gadio, dont l’apport dans le M 23 n’est que « communicationnel ». Selon toujours les cadres de Macky, « ces petits partis à la grande voix » ne peuvent pas les entrainer dans un élan suicidaire. Et tout compte fait, Macky Sall n’a aucun intérêt à suivre ses pairs du M 23 dans leur méthode de lutte. Lui, il veut aller aux élections et se compter pour les échéances futures. Sa cote de popularité est, sans conteste, à son summum. Et vouloir créer les conditions pour saborder tout un ensemble de sacrifices pour en arriver à ce stade de reconnaissance est la dernière chose à faire pour l’Apr.

Pape Amadou Gaye


À voir aussi

Subvention de la Cojer : Macky bloque les 5 millions

Les jeunes du parti présidentiel n’ont plus d’espoir. Pour cause, le président de la république …

Carte nationale d’identité : La validité prorogée jusqu’au 31 août 2018

Repoussée une énième fois par le Président de la République, la date d’expiration des anciennes …