People

Bataille entre rappeurs rivaux à Guédiawaye : Fou malade cuisiné pendant 9 h par la police

  • Date: 22 juin 2015

Un ballet incessant de groupes rivaux de rappeurs a été constaté vendredi dernier aux environs de 18h au commissariat central de police de Guédiawaye. Ces derniers ont été convoqués par les limiers pour être entendus sur procès verbal (Pv) sur une histoire de bataille rangée sanglante entre deux groupes de rap rivaux dont l’un dénommé «Bat’ haillons blindé» est celui de Malal Tall alias fou malade.

D’après des sources concordantes, le musicien «Y en a marriste» a subi une audition-fleuve dans les locaux de la police. Lui et les autres rappeurs ont été entendus sur Pv de 18h jusqu’aux environs de 3h du matin avant d’être relâchés.

Fou malade – accompagné par deux de ses amis – aurait, auparavant, débarqué au commissariat de police à bord d’un taxi jaune noir, nous signale-t-on. La même source d’informer toujours que l’affrontement entre les deux groupes de rap rivaux aurait fait deux blessés légers du côté de l’autre groupe de rap dont on ignore le nom.

Le motif de la bagarre serait lié à un échange de piques acerbes et de propos allusifs injurieux entre les deux groupes de rap rivaux évoluant dans la banlieue dakaroise. On ignore, cependant, le lieu du pugilat, les circonstances, le jour et l’heure. Tout compte fait.

Les rappeurs ont échangé des propos désobligeants avant d’en venir aux mains. La police poursuit toujours les auditions sur procès verbal des antagonistes et les témoins de la bataille. On nous apprend que les flics n’ont pas encore procédé à des arrestations dans les deux camps adverses.

Du moins pour le moment. Une enquête a été ouverte pour tirer au clair les détails de l’altercation. Nos informateurs rappellent que des inconditionnels des rappeurs rivaux de la banlieue dakaroise se livrent souvent à des scènes de bagarre rangée pendant des concerts de musique ou de podiums. Tandis que leurs idoles échangent parfois des insanités par support musical interposé aux fins de solder des comptes ou de descendre en flammes leurs rivaux. Bref, du véritable gangstarap à l’américaine !

Grand Place

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15