Accueil / ACTUALITES / Bathily : «L’Assemblée nationale est totalement discréditée et illégitime»

Bathily : «L’Assemblée nationale est totalement discréditée et illégitime»

En tournée de sensibilisation dans le cadre de la mission du front Siggil Sénégal ,Abdoulaye Bathily, chef de file de la Ligue-démocratique, mouvement pour le parti du travail (Ld-Mpt) est longuement revenu sur la situation politique du pays. Il a évoqué les fraudes , le vote des militaires, la question des bureaux de vote fictifs, le fonctionnement de l’Assemblée nationale. Pour lui, le malheur est à venir avec le Sénat.

Source : Sudonline
Le leader de l’opposition qui développe depuis ces jours une campagne de mobilisation pour le boycott des législatives, a , après avoir séjourné dans le département de Podor , tenu une réunion vendredi dernier 11 mai à Matam devant plusieurs militants .

Tirant le bilan des différents contacts effectués à travers les localités visitées , il fait remarquer que le faible taux de participation à Matam comme dans le reste du pays sera évident puisque aujourd’hui la cause est entendue « plusieurs responsables locaux ont dit très clairement qu’il y’a eu des fraudes massives à travers ce que eux-mêmes ont vécu. Ce qui du reste, nos propres investigations, au niveau des partis du front Siggil Sénégal ont montré. Je crois qu’aujourd’hui, il est clair que la majorité des Sénégalais n’est pas concernée par ces élections législatives parce que ne les considérant pas comme devant refléter la réalité politique du Sénégal ».

De l’avis du responsable politique, « non seulement la fraude est organisée, mais aussi il y’a la pression, le chantage tout azimut au niveau des différentes localités du pays contre les conseillers et contre les responsables des différents partis politiques pour les amener soit à transhumer ou à se désolidariser de leur parti ». Et Abdoulaye Bathily d’ajouter « C’est triste quand on connaît l’itinéraire du Parti démocratique sénégalais ».

Pour le leader de la Ld/Mpt , la volonté de l’opposition à contrôler le fichier électoral s’appuierait sur le fait qu’elle ne pouvait se fier aux multiples déclarations fantaisistes du ministère de l’intérieur.« Nous ne pouvons pas nous fier aux déclarations relatives au nombre des inscrits. Le fichier est un fichier piégé qui ne reflète pas la réalité électorale au Sénégal. Il n’y a pas de biométrie et cela a rendu possible les cartes d’identité multiples, les cartes d’électeurs multiples et par conséquent les votes multiples. Tant que cela est de règle, on ne peut pas avoir d’élection transparente.

Nous ne connaissons pas la carte électorale, à savoir le nombre de bureaux de vote et le nombre d’inscrits dans chaque bureau de vote dès lors, qu’il y’a des centaines et des centaines de bureaux de vote qui sont dans des abris provisoires .Il y’a aussi ce vote des militaires qui demeure un mystère jusque ici ,des milliers et des dizaines de milliers de voix dont on ne connaît pas jusqu’ici la provenance ont été recueillies… » a t-il souligné . Abdoulaye Bathily a en outre relevé « en 2000, si les élections avaient été organisées de la sorte , Wade ne serait pas là. La situation que nous vivons, montre à quel point Abdoulaye Wade ne respecte pas ses engagements. Je crois qu’un homme politique, ou un homme tout court à n’importe quel niveau de responsabilité qu’il se trouve, ce qui doit le caractériser c’est le respect de l’engagement moral qu’il prend. . .

Avec nous, Wade avait dit qu’un Sénat était inutile au Sénégal, et qu’il faut une Assemblée nationale de 120 députés, après 2000, on n’a, d’un commun accord supprimé le sénat qui était à l’époque un sénat élu. Il est revenu sur cette décision en augmentant le nombre des députés de 120 à 140 de manière unilatérale, d’autre part, il ramène le sénat dont les membres seront nommés par lui ».

De surcroît, affirme t-il , « si le président de ce Sénat nommé par lui devient automatiquement son successeur, on assistera à une sorte de royaume. Ce serait une trahison d’un engagement moral, et les sénégalais sont suffisamment édifiés aujourd’hui sur la valeur de l’homme qui nous dirige.

C’est t scandaleux et inadmissible ». De l’avis de Abdoulaye Bathily , l’Assemblée nationale est totalement discréditée, illégitime « elle coûte chère au contribuable sénégalais pour un travail absolument inutile. Pendant les six dernières années, de son mandat prolongé , l’Assemblée nationale n’a pris aucune initiative …elle n’est là que pour avaliser les décisions du président de la République, ce qui fait que, de plus en plus aux yeux des Sénégalais, la fonction de député est inutile car l’Assemblée fonctionne pour rien . Alors , comment voulez- vous qu’on aille aux élections dans ces conditions et qu’on veuille encore ajouter un Sénat nommé, c’est-à-dire un Sénat de fonctionnaires qui sera pire que cette Assemblée nationale ».

A l’en croire, la démocratie sénégalaise a été ravalée par Wade à une démocratie de pacotille.


À voir aussi

Ziguinchor : Le  PM annonce la construction d’un marché sous-régional

Le Premier ministre était hier au chevet des sinistrés de l’incendie du marché Tilène de …

Sen Tv: Thiamass claque la porte

Le Pdg de D-media Bougane Guéye Dany vient encore de perdre un de ses éléments. …