POLITIQUE

BBY : L’Aprodel dénonce et souhaite une alliance franche avec l’APR

  • Date: 1 avril 2016

 Au sortir du référendum, l’Alliance pour la promotion du développement local (Aprodel) s’est réjoui du score obtenu dans son fief, à Kaolack. Par contre, le Coordinateur de cette structure, qui a été sevré de moyens de la coalition présidentielle, souhaite revoir son compagnonnage avec le parti présidentiel enfin de redéfinir de nouvelles bases.

L’Alliance pour la promotion du développement local (Aprodel) fait partie des formations politiques qui ont coulé le camp du Non au Sénégal mais plus particulièrement dans la région de Kaolack. Le message que le leader de l’Aprodel, Moussa Fall, a livré aux populations d’aller massivement voter en faveur du Oui a été entendu, comme en attestent les résultats largement satisfaisants avec 70% de Oui à Kaolack. Un score jamais obtenu par la coalition dans la Commune. Cependant, le président Moussa Fall dénonce certains manquements. « L’Alliance pour la promotion du développement local (Aprodel) a compté sur ses propres moyens sur l’engagement patriotique de ses membres pour venir à bout de sa mission, celle de faire de triompher le chef de l’État dans le Saloum. D’où la nécessité de revoir le compagnonnage et de redéfinir les relations en considérant les positions des uns et des autres pour une bonne santé de la coalition », déclare-t-il. Il ajoute qu’ « en 2019, le président de la République, chef de file de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) est dans l’obligation de tenir et de soutenir cette merveilleuse machine électorale qui portera sa candidature. »

Pendant son face-à-face à la presse, le président Moussa Fall suggère au président de la République  de continuer à opérer « les changements attendus par le peuple, notamment le Pudc, la lutte contre le sous-emploi et la pauvreté, apporter des solutions les plus immédiates à l’école sénégalaise qui vit aujourd’hui des crises récurrentes et continuer ainsi à œuvrer pour la bonne gouvernance économique et sociale du Sénégal. »

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15