Accueil / People / BENZEMA : « DESCHAMPS A CÉDÉ FACE À LA PRESSION D’UNE PARTIE RACISTE DE LA FRANCE »

BENZEMA : « DESCHAMPS A CÉDÉ FACE À LA PRESSION D’UNE PARTIE RACISTE DE LA FRANCE »

Cela annonce un mercredi agité. C’est en tout cas ce que promet Marca.

Dans son édition de ce mercredi 1er juin, le journal espagnol placarde sur sa Une un Karim Benzema montrant sa breloque européenne gagnée à San Siro, à côté de la citation suivante : « Deschamps a cédé face à la pression d’une partie raciste de la France. »

Le site de Marca a déjà publié quelques extraits de l’interview, où KB9 estime que la France « se rendra compte qu’elle a été injuste » avec lui. Dénonçant un Deschamps qui a donc « cédé face à la pression d’une partie raciste de la France » , l’attaquant français précise aussi dans les colonnes espagnoles le contexte politique français : « Vous devez savoir qu’en France, le parti extrémiste a atteint le deuxième tour lors des deux dernières élections » . Il est aussi question de Valbuena, qui aurait menti autour de cette affaire de chantage à la sextape, qui le prive de l’Euro : « Dans cette histoire, la seule personne qui sait ce qui est arrivé, qui connaît la vérité, c’est Valbuena. Il a joué un rôle, il n’a pas dit la vérité, parce que tout vient de là. Je voulais aider, rien d’autre, et l’histoire s’est retournée contre moi. »

La Benz’ peut en tout cas partir en vacances l’esprit un peu plus léger, tout en ouvrant et laissant la boite à polémiques en France, à 10 jours du début des hostilités. Timing vraiment étrange.

À voir aussi

Obsèques de Azzedine Alaïa : en larmes, sa protégée Naomi Campbell sort du silence

Le monde de la mode est en deuil. L’illustre couturier Azzedine Alaïa a été enterré …

Victoria’s Secret Fashion Show 2017 : découvrez les plus belles photos du défilé !

Les plus belles femmes du monde étaient réunies lundi 20 novembre à Shanghai. À défaut …