Sans titre

BIGNONA- Dr Ndèye Gnima Goudiaby élue première Vice-présidente du Conseil départemental 

 La conseillère Ndèye Gnima Goudiaby,  a été élue, ce samedi dernier première Vice-présidente du Conseil départemental de Bignona. Dr en pharmacie, Mme Goudiaby remplace à ce poste Sidya Djiba rappelé à Dieu le 05 octobre dernier à Ziguinchor. Selon la nouvelle élue, ses ambitions sont grandes son département.

Suite au brusque rappel à Dieu de l’ancien premier Vice-président du conseil départemental de Bignona, l’institution vient de procéder, ce week-end, à son remplacement. Une dame a été choisie sur la cinquantaine de conseillers que compte le département. Il s’agit du Dr Ndèye Gnima Goudiaby. Militante de la première heure du parti au pouvoir, le Dr Goudiaby fait partie des rares femmes qui se sont battues pour porter Macky Sall à la tête de la magistrature suprême. Connue pour sa bravoure et son engagement sans failles aux côtés du président de la République, elle n’a jamais lésiné sur les moyens pour entretenir ses militants. Des moyens qu’elle a, plusieurs fois, puisés dans son propre grenier. Et son élection au poste de première Vice-présidente du Conseil départemental de Bignona reste synonyme de récompense pour cette dame qui dès les débuts a montré son vœux de figurer dans le bureau de la première institution départementale.

Après son élection à ce poste, la dame, dans ses premiers propos, a dit toute sa satisfaction et n’a pu cacher son émotion. « Je suis très émue de voir cette marque de confiance à mon égard venant de tous les conseillers de Bignona, c’est un véritable sacerdoce pour moi », clame-t-elle. Pharmacienne de profession, le Dr Goudiaby est très consciente de ce qui les attend sur le terrain elle et son équipe. « À Bignona, tout est urgent. Pas de routes, la santé est malade, l’éducation traverse d’énormes difficultés, l’économie est agenouillée », déclare-t-elle.

Et pour sortir des ornières  ce département qui compte à nos jours 20 Collectivités locales, la première Vice-présidente du Conseil départemental de Bignona compte travailler en synergie avec son patron, Mamina Kamara. Toutefois, elle lance un appel solennel à l’endroit du chef de l’État pour tourner cette page sombre de la cité d’Émile Badiane.

Abdourahmane Diallo

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …