Accueil / SOCIETE / BIGNONA Le marabout El Hadji Fansou Bodian en tournée religieuse au mois de février 2016

BIGNONA Le marabout El Hadji Fansou Bodian en tournée religieuse au mois de février 2016

Chaque année, le guide religieux du département de Bignona effectue une tournée religieuse dans certains pays de la sous-région et dans l’intérieur du pays. Cette année, El Hadji Fansou Bodian commencera son périple par la Mauritanie où il est attendu le 12 février prochain.

Le marabout profite de ces rencontres avec ses disciples pour les inviter aux respects des lois et règlements de leur pays d’accueil. Il les exhorte surtout à l’adoration d’Allah et à suivre les recommandations du Prophète Mohamed (PSL). Selon le président du Comité de pilotage des activités du saint homme, Abdou Karim Diédhiou, le marabout va démarrer, à partir de février prochain, sa tournée religieuse dans la sous-région. La Mauritanie sera le premier pays à recevoir le guide religieux du département de Bignona, El Hadji Fansou Bodian. D’ores et déjà, les ressortissants de la Casamance établis dans cette république sœur du Sénégal préparent activement l’événement
qui est prévu, à la date du 12 février 2016, à Nouakchott. Il s’agit d’une soirée religieuse qui sera présidée par son Excellence l’Ambassadeur du Sénégal en Mauritanie. Le marabout a toujours saisi l’occasion de ces rencontres pour inviter les talibés à plus de modestie et  surtout au respecter des lois et règlements du pays où ils résident.
Après la Mauritanie, le marabout sillonnera plusieurs régions du Sénégal avant son gamou annuel prévu à Bignona et qui a fini d’impressionner les autorités du fait du nombre de talibés qui effectuent le déplacement. El Hadji Fansou Bodian se rendra également au pays de Jammeh, plus précisément dans la localité de Sagna où réside une forte communauté casamançaise. Il y a également une forte probabilité que le guide spirituel se rende en Italie et en France pour les mêmes activités au courant de l’année 2016. Dans ces pays également, le marabout y a de nombreux disciples qui, chaque année, effectuent le déplacement sur Bignona rien que pour assister au gamou annuel qui est, aujourd’hui, à l’image du magal de Touba et du maouloud de Tivaouane, un grand évènement.

Abdourahamae Diallo

Share This:

À voir aussi

COMMERCIALISATION ILLEGALE DE PEAUX D’ESPECES EN VOIE DE DISPARITION-  La Direction des Eaux et Forêts réclame 20 millions aux prévenus

20 millions de francs, telle est la somme que la Direction des Eaux et Forêts …