Accueil / POLITIQUE / BIGNONA- Les comités électoraux divisent BBY

BIGNONA- Les comités électoraux divisent BBY

 Les relations ne sont plus au beau fixe, depuis quelques jours, entre l’Apr et le  RSD/TDS de Robert Sagna dans le département de Bignona. À l’origine du différend, la mise en place des comités électoraux pour le référendum prochain. Se sentant lésé par les apéristes, le député Ibrahima Sané, responsable du RSD à Bignona, a, lors d’un point de presse, menacé de tourner le dos à l’Apr qu’il traite de mauvais compagnon.

Entre le RSD/TDS et le parti au pouvoir, ce n’est plus le beau temps dans le département de Bignona. Ces deux formations politiques qui cheminent ensemble, depuis le deuxième tour de l’élection présidentielle de 2012, dans la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY), ne parlent plus le même langage. Les raisons de leurs divergences proviennent des comités électoraux mis en place par la coalition BBY pour le référendum prochain. Des comités où les partisans de l’ancien Maire de Ziguinchor ne se retrouvent presque pas. D’où la colère du député Ibrahima Sané, responsable des « Robéristes » du département de Bignona. Face à la presse, au siège de son parti, l’honorable député n’a pas caché son amertume face à ce qu’il qualifie de manque de respect vis-à-vis de sa formation. « Que se passe-t-il dans notre compagnonnage avec l’Apr ? Je n’ai jamais caché mon agacement devant la manière dont l’Apr traite ses alliés surtout à Bignona. Je l’ai dit là où je peux, cette fois-ci je suis déterminé à le dire en haut lieu », martèle le patron des « Robéristes » de Bignona. Le journaliste politicien invite les Apéristes à descendre sur terre et à respecter ses alliés sinon… « Si l’Apr ne change pas, nous perdrons tous le département de Bignona au profit de l’opposition », peste le député Sané.

« Que s’est-il passé ? L’Apr a nommé un plénipotentiaire du département, oui c’est d’accord, c’est l’Apr. L’Apr vient nous dire c’est encore nous qui allons diriger le comité électoral départemental, bon c’est d’accord. La même Apr revient nous dire que c’est elle qui dirige la Commune de Bignona, écoutez ça suffit. C’est inacceptable.  »

Tous ces éléments amènent les partisans de Robert Sagna de Bignona d’annoncer leur divorce avec l’Apr. Malgré cette divergence notée entre les deux formations politiques, le RSD/TDS a appelé ses militants à voter pour un ”Oui” massif au référendum du 20 mars prochain. « Ne confondons pas et puis n’essayons pas de faire de l’amalgame. Le référendum, c’est ”Oui” 3 fois, ”Oui” 4 fois, 1000 fois, 1 million de fois ”Oui”.

Abdourahmane DIALLO

Share This:

À voir aussi

COMMUNE DE KAMB Les conseillers municipaux à l’école de la gestion foncière

Dans le département de Linguère, pour une gestion efficiente du foncier dans sa commune, le …