images-1

BIGNONA/ENTREPREUNARAIT FEMININ : Des femmes formées dans la transformation de produits forestiers

En Casamance, plusieurs produits de la forêt pourrissent, au grand dam des populations qui ne parviennent pas à consommer le tout. Pour réduire les pertes, l’ONG DELTA s’investit sur le terrain. Une trentaine de femmes de l’arrondissement de Tendouck ont été formées, à Bessire, dans la transformation de ces produits forestiers. La cérémonie de clôture de cette session de formation s’est tenue devant le sous-préfet de Tendouck, Daouda Mbaye, et de la député Khadidiatou Diédhiou.

Une trentaine de femmes de l’arrondissement de Tendouck, dans le département de Bignona, ont bénéficié d’une formation de plusieurs semaines sur la transformation de produits forestiers tels que le ditakh, la mangue, le solom, le tamarin, entre autres. L’activité initiée par l’ONG DELTA, rentre dans le cadre de non seulement outiller ces femmes afin qu’elles puissent se prendre en charge, mais aussi et surtout de contribuer à la préservation des restes des forêts sénégalaises en Casamance. « Nous avons initié cette formation parce que nous avons constaté que plusieurs produits de cette région pourrissent. Et cela ne fait pas le bonheur de notre pays qui a besoin de se développer. Si nous croisons les bras face à ce phénomène, ce sont des générations et des générations que nous sacrifions. C’est pour cette raison que nous avons pensé qu’il est temps d’intervenir afin de sauver ces produits, mais aussi donner de l’emploi à ces mères de famille qui, à partir de la transformation, pourront désormais entretenir leurs familles », a rassuré le responsable de DELTA, M. Ndiaye. Présente lors de la cérémonie de clôture de cette session de formation, l’honorable député Khadidiatou Diédhiou a salué cette démarche de DELTA à sa juste valeur. « Permettez-moi d’abord de remercier DELTA pour son appui sans commune mesure aux femmes de mon arrondissement. Aujourd’hui, je suis comblée de joie parce que tout simplement, mes sœurs et mes mamans du Blouf pourront, à partir de maintenant, faire leurs propres affaires », dit-elle avec le sourire aux lèvres. Khadidiatou Diédhiou promet, à partir de ce moment, de mener un plaidoyer en faveur de ces femmes à l’Assemblée nationale afin de les renforcer dans le travail.

Abdourahmane DIALLO

Voir aussi

telechargement

CONSOMMATION DE VIANDE AU SÉNÉGAL- En hausse grâce à la volaille !

La consommation de viande au Sénégal a augmenté en 2015. Notamment grâce à la volaille, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *