Accueil / LAMB-DJI / BIRAHIM NDIAYE, PATRON DE SAKU XAM XAM «Modou Lô est plus talentueux que Gris»

BIRAHIM NDIAYE, PATRON DE SAKU XAM XAM «Modou Lô est plus talentueux que Gris»

Modou Lô et son staff tardent à accorder leurs violons avec un promoteur pour concrétiser le combat plébiscité contre Gris Bordeaux. Certains sceptiques estiment que ce retard serait lié au fait que le Roc des Parcelles Assainies hésiterait encore entre Tyson et Gris. Technicien et ancienne gloire, Birahim Ndiaye émet son avis sur le potentiel adversaire de Kharagne Lô et affirme que Modou Lô ne connaitra pas d’année blanche…

«Si j’étais Modou Lô, j’allais laisser la piste Tyson et affronter Gris Bordeaux. Cela vaut mieux de lutter contre Gris que de croiser Tyson parce que ce dernier est bien plus grand de taille que lui. Certes, Modou Lô pourrait se révéler meilleur lutteur que Tyson mais il est bien plus grand que lui. Or, dans un combat contre un «ndiol» (un homme élancé), si ce dernier est amer en bagarre, il peut causer des problèmes. Cependant, Modou Lô est un bon lutteur et il a la rapidité, la témérité et le talent. Je le conseillerai de prendre Gris Bordeaux. Modou Lô / Gris, c’est un combat capital. Un bon combat! Gris est certes plus fort et costaud mais Modou Lô a l’avantage de la lutte. Si vraiment j’ose le dire, j’affirmerai que Modou Lô moka eup beuré (Modou Lô a plus de talent en lutte) mais Gris Bordeaux est plus fort. Quant à la bagarre, ils font ce que l’on appelle la bataille de rue. Ils se bagarrent de la même façon. Dans l’arène, selon mon vécu, seul Malick Niang se bagarre normalement, d’une manière que je n’ai plus vue depuis l’époque de Pape Kane do Thiaroye. Bien se bagarrer, c’est savoir donner des coups et enclencher une prise quand il y a une ouverture. Seulement, celui qui assène des coups sans attaquer ou alors sans avoir une bonne attaque n’est pas un bon bagarreur» a expliqué Birahim Ndiaye qui est d’avis que Modou Lô gagnerait beaucoup à affronter Gris Bordeaux. Quant à certains sceptiques qui pensent que Modou Lô risque de connaitre une année blanche, le mentor de Pape Mor Lô et de Saloum-Saloum est formel : « là où en est Modou Lô dans sa carrière, s’il connait une année blanche c’est parce qu’il l’aura voulu. Il a atteint un tel niveau dans la lutte qu’il peut lutter avec qui il veut parmi les ténors tout comme parmi ceux qui sont de la génération montante. Si jamais il défiait n’importe quel lutteur, avant la tombée de la nuit, il empocherait alors une avance sur cachet. C’est difficile à avoir dans l’arène mais Dieu en a décidé ainsi pour Modou Lô. C’est à lui de choisir qui il va affronter ». Même si Birahim Ndiaye écarte Tyson du chemin de Modou Lô, il estime que «Mike» pourrait croiser Baye Mandione ou bien d’autres lutteurs de la nouvelle génération. «Il y a un phénomène qui est en train de tuer la lutte : c’est que les lutteurs d’une certaine génération luttent entre eux seulement et s’accordent des revanches. Or, ils devraient pouvoir avancer et affronter ceux qui sont à un palier supérieur. Yékini Junior par exemple est très talentueux et doit revenir dans la course de même que Kaw Cissé. Zoss n’est pas meilleur que Yékini Junior» avant de conclure que le temps file et que les lutteurs devraient se croiser et rompre avec certaines considérations.

SOURCE : Sunu Lamb Rokhaya THIAM

Via Xibar

À voir aussi

Saison TNT : Victoire de Gouye Gui sur Zoss

Tyson entre au stade Demba Diop porté au dos par un membre de son staff

Le chef de file de l’écurie Boul Falé, Mouhamed Ndaw Tyson, comme à son habitude, …