ACTUALITE

Birahim Seck :  » nous avons besoin de savoir dans quelles conditions les contrats d’exploitation de zircon sont signés au Sénégal »

  • Date: 20 août 2016

Comme réponse aux interpellations de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, adressées au Président de la République concernant le pétrole et le gaz du Sénégal, l’ex ministre de l’énergie Monsieur Aly Ngouille Ndiaye avait dit :  » Abdoul Mbaye n’a qu’à dire ce qu’il sait ». Cette réponse est « assez hasardeuse » de l’avis de Birahim Seck du forum civile. Invité de l’émission « Top Jolof  » de la radio rewmi fm il a donnè son avis sur la question tout en posant un certain nombre de questions auxquelles  » les senegalais attendent des réponses ». Rewmi.com vous propose un extrait de sa sortie.

 » Ce qu’il faut regretter par rapport à ce dossier, c’est la réponse assez hasardeuse qui a été apportée par l’ex ministre de l’énergie Monsieur Ali Ngouille Ndiaye, quand il dit :  » tout ce que l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye sait, il n’a que le dire ». Je pense que ce n’est pas une réponse d’un républicain. Ce sont eux qui gèrent les deniers publics donc, c’est à eux qu’on demande qu’ils fassent une redition des comptes. Donc je pense qu’il n’ya pas plus normal qu’on demande la publication des recherches et de partage des productions pour les blocs de Kayar et de Saint-louis. Nous avons besoin de savoir quel est le programme annuel des travaux de recherche, de savoir quels sont les coûts petroliers, quels sont les coûts qui seront reçus par pétrosen. Contrairement à ce qu’avance l’actuel ministre de l’énergie, nous avons besoin d’être éclairés surtout sur les décrets qui sont signés par le président de la République au moment où il savait que Petro-Tim Sénégal était géré par son frère Aliou Sall, qui représente Petro-Tim limited qui est une entreprise qui est logée dans les îles Caïmans  qui est dans les paradis fiscaux. Au delà des questions qui ont été soulevées par M Abdoul Mbaye, nous avons besoin de savoir dans quelles conditions les contrats d’exploitation de zircon son signés au Sénégal, les contrats miniers surtout l’or. Je ne vois pas pourquoi ce gouvernement, qui chante tout le temps la bonne gouvernance, la gouvernance vertueuse, refuse de publier ces contrats. Il doit le faire, les Sénégalais ont besoin de savoir. »

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15