SOCIETE

Démission de Ousmane Ngom- Birahim Seck exige une enquête

  • Date: 25 mars 2016

« D’un non-événement, la démission de Me Ousmane Ngom de l’Assemblée nationale devient une aubaine », publie Birahim Seck sur sa page Facebook. Et selon lui, « au-delà du jeu politique funèbre qui continue, (Ousmane Ngom) ne jouit plus de l’immunité parlementaire ». « L’occasion ne s’est-elle pas présentée pour que la justice et / ou l’OFNAC (Office national de Lutte contre la Fraude et la Corruption) le mette en examen sur le marché irrégulier de passeports numérisés d’un montant de 118 milliards de F Cfa qu’il a signé, le 03 septembre 2007 », s’interroge le membre du Forum civil qui indique qu’« en plus, Ousmane Ngom doit s’expliquer sur la gestion surréaliste du ”Projet Sécuriport” dont le rapport se trouve entre les mains du président de la République ». « Que dire aussi du deuxième ”premier lingot d’or”, entre autres dossiers. J’espère juste qu’on ne nous servira pas la formule Dilma-Lula », enfonce Birahim Seck.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15