23 avril, 2014
Accueil » TECHNOLOGIES » Blackstone renonce à son offre sur Dell
Blackstone renonce à son offre sur Dell

Blackstone renonce à son offre sur Dell

Blackstone a renoncé à son offre de rachat de Dell lancée il y a un mois tout juste, ce qui fait l’affaire de Michael Dell, le fondateur du troisième constructeur informatique mondial, et du fonds Silver Lake, qui veulent racheter l’entreprise pour 24,4 milliards de dollars (18,6 milliards d’euros) et la retirer de la cote.

Dans une lettre rendue publique vendredi par le conseil d’administration de Dell, Blackstone motive son retrait par la chute de 14% des ventes mondiales de PC au premier trimestre et par la révision en baisse des prévisions de bénéfice de Dell.

« Depuis le dépôt de notre offre, nous avons appris que la société a révisé sa projection de bénéfice d’exploitation pour cette année à 3,0 milliards de dollars au lieu de 3,7 milliards », écrit la société d’investissement new-yorkaise.

En avant-Bourse, l’action Dell recule de 2,2% en réaction à ce retrait.

Les ventes d’ordinateurs dans le monde ont reculé de 14% au premier trimestre sur un an, leur plus forte baisse depuis 20 ans, en raison notamment de l’essor croissant des tablettes, selon le cabinet d’études IDC.

Outre Blackstone, l’investisseur activiste Carl Icahn a également soumis il y a près d’un mois une proposition d’achat au conseil de Dell après avoir acquis des actions du groupe.

Pour les analystes financiers, les chances de Carl Icahn de mettre la main sur Dell sont minces même si nombre d’actionnaires s’opposent encore au projet de Michael Dell et de Silver Lake, en particulier l’investisseur activiste Southeastern Asset Management, qui détient 8,4% du capital.

Carl Icahn, qui détient pour un milliard de dollars de titres Dell, a conclu mardi un accord avec Dell assurant qu’il ne porterait pas sa participation à plus de 10%. Cet accord ne l’empêchera toutefois pas, le cas échéant, de s’associer avec d’autres actionnaires pour tenter de racheter le groupe texan.

Reuters