Accueil / SOCIETE / BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET PRISE D’INTERETS ILLEGAUX Ndèye Khady Guèye et son complice condamnés

BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET PRISE D’INTERETS ILLEGAUX Ndèye Khady Guèye et son complice condamnés

Le Président du tribunal de grande instance de Dakar a donné son verdict dans l’affaire Ndèye Khady Guèye, ancienne patronne du Fonds de promotion économique (Fpe) et son complice Babacar Mané. Ils ont été déclarés coupables de blanchiment de capitaux et de prise d’intérêts illégaux. Sur ce, ils ont écopé des peines assorties du sursis allant de 2 à 4 ans de prison.

L’ancienne patronne du Fonds de promotion économique (Fpe), Ndèye Khady Guèye, a été condamnée, hier, à 4 ans de prison avec sursis. Le Président du tribunal de grande instance de Dakar l’a déclarée coupable de blanchiment de capitaux et de prise d’intérêts illégaux. Pour Babacar Mané, poursuivi pour complicité, il a écopé de 2 ans avec sursis. En plus de ces peines, le tribunal a ordonné aux mis en cause de payer solidairement à l’État la somme de 500 millions à titre de dommages et intérêts. Il faut préciser que Ndèye Khady Guèye a été, en revanche, relaxée du chef de détournement de deniers publics. Une accusation qui lui avait valu un séjour carcéral. Pour rappel, l’Agent judiciaire de l’Etat (Aje), après avoir suivi les débats d’audience, avait d’emblée relevé l’existence de « suffisamment d’éléments pour entrer en voie de condamnation contre les mis en cause. Il a invité le tribunal à retenir le sieur Mané et Ndèye Khady Gueye dans les liens de la prévention.  Mais, il a aussi sollicité du tribunal qu’il lui alloue la somme de 1 milliard 500 millions à titre de dommage et intérêt. Il a aussi demandé au juge d’ordonner la saisie de l’immeuble qu’elle avait versé dans sa caution, mais aussi la contrainte par corps au maximum”. Pour sa part, le Parquet avait requis 3 ans avec sursis. Cependant, la défense avait plaidé la relaxe. Pour mémoire, Ndèye Khady Guèye est poursuivie pour détournement de deniers publics portant sur plus d’un milliard de francs, et Babacar Mané pour complicité de ce chef d’accusation. Inculpée en 2013, l’ancienne directrice générale du FPE finira par obtenir une liberté provisoire, tout comme l’administrateur de la Sap. Après avoir bouclé l’instruction, le doyen des juges a renvoyé l’ex directrice du FPE par une ordonnance de non-lieu partiel. Devant la chambre d’accusation où le recours a été fait, Ndèye Khady Guèye n’a finalement pas obtenu le non-lieu total.

Cheikh Moussa SARR

Share This:

À voir aussi

Le responsable de la jeunesse du PDS poursuivi pour escroquerie au visa

Le responsable de la jeunesse du Parti Démocratique Sénégalaise (PDS) S. O Gueye est mêlé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *