POLITIQUE

BLOCUS DE LA FRONTIÈRE SÉNÉGALO-GAMBIENNNE- Dr Ibrahima Mendy recadre les intervenants

  • Date: 2 mai 2016

Ils sont nombreux, aujourd’hui, ceux qui prétendent résoudre le blocus au niveau de la frontière sénégalo-gambienne. La dernière sortie, sur ce sujet, date de la semaine dernière. Elle est signée par Abdoulaye Baldé, Maire la Commune de Ziguinchor et par ailleurs leader de l’Union Centriste du Sénégal (Ucs). En tournée économique et politique, dans la région, le président du mouvement politique  « 17, 19 », Ibrahima Mendy, dénonce les agissements de certaines personnes. Selon lui, il serait loisible de « laisser la diplomatie jouer son rôle ».

 « La question du blocus, c’est une affaire entre États. En de pareilles circonstances, il y a des institutions habilitées à gérer ces genres de dossiers comme par exemple le ministère des Affaires étrangères et la présidence de la République. Laissons la diplomatie jouer son rôle », tempère Ibrahima Mendy. Répondant à certains leaders casamançais, qui accusent le président de la République, Macky Sall de vouloir encadrer la souffrance des Sudistes, Dr Mendy soutient que ces propos relèvent de la pure méchanceté. « Je sais pertinemment que la population souffre de ce blocus.  Mais l’amour que l’État a envers la Casamance, je suis persuadé que, chaque jour, que Dieu fait, on essaye de trouver des solutions. Je suis convaincu que le président ne laissera jamais cette partie Sud en souffrir. Je demande aux gens qui interviennent d’avoir un peu de retenue dans leurs interventions. Parce que certains agissements peuvent aggraver la situation », prévient-il.

Le président du mouvement politique « 17-19 », le Dr Ibrahima Mendy, est, depuis hier, dans son fief de Ziguinchor où il est le parrain de plusieurs manifestations. Dans une déclaration à la presse, il réaffirme son engagement auprès du président Macky Sall et réitère son vœu de participer au développement de la région Sud sevrée par les anciens régimes. Pour la journée du samedi, le directeur de la DAPSA, Docteur Ibrahima Mendy, est allé assister à une finale du tournoi de la communauté Manjac dont il est parrain. Une initiative de l’Association Cantala Manjango. Pour le président Mendy, ladite association Majango doit être un cadre fédérateur. « Parce que, de façon générale, les Manjacs s’identifient à leur village donc si on a ce cadre, cela faciliterait la réunification de la communauté. Nous saluons l’initiative de fédérer les fils par le sport, un secteur où beaucoup de nos parents ont fait la fierté de la Nation comme Roger Mendy, Jean Mendy, entre autres », précise-t-il.

Devant les jeunes de cette communauté, Dr Mendy, membre aussi de cette ethnie, a exhorté ses compatriotes de s’approprier  la vision du chef de l’État. « La communauté regorge de compétences et a une vision sur le volet économique, parce que nous sommes dans le secteur de l’immobilier et de l’agriculture. À mon avis, l’association doit participer à la mise en œuvre de la vision du développement national du chef de l’État à savoir le PSE. Et ceci pourrait valoriser de plus la communauté », déclare Dr Mendy. Et de renchérir : « L’association peut compter sur moi. Désormais, chaque année, je vais contribuer à la réussite de toutes les activités culturelles, sportives et économiques de la communauté. Nous faisons de la politique pour développer la région et non pour se faire un nom ou enrichir sa famille. Nous sommes au service de la Nation. Et j’invite mes camarades à emprunter ce chemin. Je ne serai jamais dans le champ des insultes et des combines », martèle-t-il. À noter que le parrain de la manifestation a soutenu l’association avec des paires de maillots et des moyens techniques et financiers.

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15