Accueil / UNE / Le « Bodyguard » de ADD malmené

Le « Bodyguard » de ADD malmené

S’il y a quelqu’un qui n’oubliera pas de sitôt la tournée économique du Président Macky Sall à Tambacounda, c’est bien le garde du corps personnel du ministre Abdoulaye Daouda Diallo.

En effet, ce dernier, selon nos sources, a reçu une bonne correction de la part des éléments de la garde rapprochée du président de la République.

Il aurait tenu des propos maladroits et indécents à l’endroit d’un haut gradé de la gendarmerie, par ailleurs membre de la délégation présidentielle.

A en croire nos sources bien au fait de cette affaire, c’est à la fin de la cérémonie de lancement des travaux du programme de modernisation de la ville de Tambacounda, dans le cadre du programme Promovilles, qu’une altercation a eu lieu entre les gardes du corps du Président Macky Sall et celui du ministre Abdoulaye Daouda Diallo.

Le garde du corps du ministre des Infrastructures et des Transports terrestres en a eu pour son grade. C’est au moment où la garde présidentielle sécuriser le chef de l’Etat, après son discours annonçant la fin de la cérémonie, que ce dernier, réputé être belliqueux, a tenté de frayer un chemin à son mentor.

Mais il lui a été initié l’ordre d’évacuer les lieux. Ce qu’il n’a pas gobé. S’en est suivi des échanges de propos. Echanges au cours desquels, le «bodyguard» du ministre aurait proféré des mots déplacés, voire même insultants à l’endroit d’un haut gradé de la gendarmerie.

Aussitôt, informent nos sources, il a été tabassé avant d’être jeté dans un panier à salade de la gendarmerie pour être conduit manu militari vers un poste de police.

Histoire de lui faire retrouver ses esprits avant d’être relâché le lendemain.

Ce dernier serait coutumier des faits. Il s’était attaqué au Directeur du COUD, Cheikh Oumar Anne, lors de la cérémonie officielle de la Ziarra de Nianga Eddy, dans le département de Podor. Il avait à cette occasion passé un sale quart d’heure entre les mains de la garde rapprochée du maire de Ndioum.

À voir aussi

GO: Oussou, aurait-il raté son entrée au Palais ?

Le Ministre Ousmane Ngom aurait raté son examen d’entrée au Palais royal, pour aujourd’hui essayer …

Candidature probable de Khalifa: Le pouvoir a-t-il lâché du lest ? 

Les choses se précisent pour la présidentielle de 2019. Les potentiels candidats en sont à …