Accueil / ACTUALITES / Bombardier-Gris Bordeaux : Les incertitudes d’un choc entre deux mastodontes

Bombardier-Gris Bordeaux : Les incertitudes d’un choc entre deux mastodontes

A quarante-huit heures de la confrontation tant attendue entre Gris Bordeaux de l’écurie de Fass, et Serigne Dia Bombardier de Mbour pour la finale du Challenge Orange au stade Demba Diop, l’arène retient son souffle. Difficile de faire un pronostic entre deux forces de la nature qui présentent des caractéristiques presque similaires. Ils devront tous les deux rivaliser de vivacité et de rapidité pour espérer remporter le gain de la partie. Tout comme la frappe, la technique sera au rendez-vous entre ces deux lutteurs qui sont au faîte de leur ascension, pour avoir tous les deux forcé la porte d’entrée de la cour des grands. Ils ont le même itinéraire dans l’arène. Les mêmes principes. La même soif d’imposer leur marque. Le même profil pour jouer les grands rôles dans l’arène.

Source : Walfadjri
A ses débuts dans la lutte, Serigne Dia Bombardier était dans les mêmes dispositions qu’Ibrahima Dione Gris Bordeaux. C’est en faisant un forcing qu’il s’est imposé dans la cour des ténors en un moment où l’arène avait comme référence Moustapha Guèye, Mohamed Ndao Tyson, Mor Fadam et Toubabou Dior. Ces deux derniers devant prendre du recul, il fallait à Bombardier une bonne dose de témérité, pour franchir les obstacles dressés devant lui, après s’être fait la main avec les jeunes de l’étage en dessous. Et c’est d’ailleurs à ce niveau qu’un des lieutenants de Mohamed Ndao Tyson, en l’occurrence Abdoulaye Diop dit Tyson Jr, l’avait battu. Il prendra sa revanche sur l’histoire, en venant à bout des ténors cités. C’est aussi cela le charme de la lutte avec frappe où c’est la force de caractère, la forte personnalité et l’ambition qui font les grands champions. En cela, Bombardier force le respect. Et à partir de demain, il devrait forcer l’admiration pour avoir donné sa chance à la jeune génération.

Le combat de demain de Bombardier entre dans la logique des choses. D’autant qu’il a des atouts qui font de lui le favori logique de ce combat. En plus des expériences vécues ces derniers temps dans l’arène, avec sa chute devant Balla Bèye n°2 à Thiès, et son dernier combat controversé devant Mohamed Ndao Tyson, le B52 de Mbour sait de quoi demain sera fait pour lui dans l’arène. Rien ne l’ébranle. Sa lecture d’un combat, c’est d’attaquer dès le coup de sifflet de l’arbitre. Et en plus de son aspect pondéral et physique, il a d’énormes potentialités en matière de lutte. L’homme s’est essayé aux différentes formes de lutte, et dans des championnats aussi relevés en la matière que celui de la Bulgarie. Et demain ce sera une expérience nouvelle pour lui, parce qu’il devra faire face à un inconnu. Ce qui fera de son combat de demain, une épreuve de grande envergure.

Son adversaire est ambitieux et détient une belle carte à jouer, pour entrer définitivement dans la cour des ténors. Gris Bordeaux s’est joué de ses promotionnaires grâce à ses qualités intrinsèques, mais surtout à sa hargne et sa détermination. Doté d’une technique de pointe, il devra d’abord compter sur son mental et sa condition physique, pour déranger Bombardier. Si ces préalables sont réunis, le jeune champion de Fass sera en droit de connaître la consécration.


À voir aussi

Verdict attendu dans le procès de Khalifa Sall La vérité tient à un fil

REWMI.COM Les plaidoiries ont été bouclées hier. Le Procureur et les avocats ont vidé leurs …

Rapport d’amnesty sur le Sénégal Macky, la justice et les forces de l’ordre au-dessus de la loi

Amnesty International a publié hier son rapport annuel sur la situation des droits humains dans …