SPORT

Bombardier-Rocky Balboa : le boxeur Mohamed Aly Ndiaye en phase avec le Cng

  • Date: 11 novembre 2015

Mohamed Aly Ndiaye, le boxeur italien d’origine sénégalaise est en phase avec le Comité national de gestion (CNG) de lutte qui a refusé le montage du combat Bombardier-Rocky Balboa, estimant que ce dernier n’a rien prouvé pour être opposé au numéro 1 de la lutte avec frappe.

‘’Sportivement, ça ne tient pas la route et je suis en phase avec la décision du CNG’’, a expliqué le boxeur dans un entretien exclusif avec l’APS.

Venu passer quelques jours de vacances au Sénégal, le boxeur estime que la réussite du montage d’un tel combat décrédibiliserait totalement la lutte avec frappe et l’instance qui la dirige.

A la limite, poursuit-il, on peut imaginer l’organisation d’une séance d’exhibition entre les deux lutteurs en Suisse ou en France pour vendre l’image de la lutte avec frappe dans ce pays.

‘’Mais voir quelqu’un sorti de nulle part être opposé au Roi de la lutte avec frappe, c’est totalement injustifiable’’, a-t-il par ailleurs ajouté.

Mohamed Aly Ndiaye qui a remporté plusieurs combats en super moyens, invite le CNG de lutte
à mettre sur pied des règles bien établies et un ranking (classement) des lutteurs pour prévenir ce genre de problème.

‘’Quand on donne une licence à quelqu’un, c’est pour qu’il fasse de la lutte mais pas pour une question de business. On ne peut imaginer un illustre inconnu lutter contre le meilleur de la discipline’’, a estimé Mouhamed Aly Ndiaye.

Le champion de boxe a souligné que ’’Bombardier doit lutter contre des lutteurs faisant partie du top 5 ou top 10 national’’.

‘’Et il ne manque pas ces lutteurs qui peuvent être des challengers pour Bombardier’’, a-t-il insisté.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15