Accueil / POLITIQUE / Bonne organisation de la présidentielle Les recommandations du comité de veille de Gueule Tapée-Fass-Colobane

Bonne organisation de la présidentielle Les recommandations du comité de veille de Gueule Tapée-Fass-Colobane

Face à la presse, hier, les membres du comité de veille pour des élections libres et transparentes de la commune de Gueule-Tapée-Colobane, ont fait des recommandations pour la bonne tenue de l’élection présidentielle.

Le comité de veille pour des élections libres et transparentes de la commune de Gueule tapée-Fass-Colabane, composé par des partis membres de l’opposition (Pds, Bokk Gis Gis, Rewmi, Bess du Niak, Pastef, Pur, Unp, Mrs, Ps, LD/Debout et Merci), appelle les citoyens à se mobiliser pour surveiller avec la plus grande vigilance le travail de la commission de révision des listes électorales instituée par le décret n°2018-476 au niveau de la commune. Lors d’une rencontre organisée hier à Dakar, son coordonnateur Mamadou Diallo a rappelé les nombreuses irrégularités constatées lors des dernières élections législatives qui avaient abouti, selon lui, à un coup de force électoral caractérisé par : l’impossibilité de retirer sa carte d’électeur, l’impossibilité de vérifier sa présence sur les listes électorales, l’impossibilité d’identifier son centre et bureau de vote, de nombreuses erreurs commises sur l’identité et l’adressage des électeurs. « En effet, depuis le début du processus, nous estimons que le travail de la commission ne répond pas aux réelles attentes des nombreux électeurs que compte la commune et risque d’aboutir à des impasses insurmontables », a-t-il dit.

Sur ce, ledit comité invite l’autorité à prendre toutes les dispositions nécessaires pour garantir un bon déroulement du processus électoral. Ainsi, Mamadou Diallo et Cie demandent à ce que la commission soit dotée d’outils de travail adéquats pour une bonne tenue des opérations pré-électorales. Ils demandent aussi que les cartes des électeurs de la commune, en souffrance à la sous-préfecture, soient distribuées au niveau de la commission afin de permettre aux citoyens d’user de leur droit de recours en cas d’anomalies constatées sur les cartes. Toutefois, ils rappellent aux autorités compétentes que le respect du droit du citoyen ne peut souffrir d’aucune négociation et encore moins de compromission. Et d’ajouter qu’aucune faiblesse ou complaisance ne sera tolérée pour le respect de leur droit. Sur ce, ils useront de toutes les voies possibles pour se faire entendre et respecter. Face à la presse, hier, ils ont fait plusieurs recommandations aux autorités pour la bonne tenue de l’élection présidentielle.

Cheikh Moussa SARR

À voir aussi

Touba : Serigne Mountakha a reçu l’opposition

L’opposition regroupée au sein du Front démocratique et social de résistance nationale (Fnr) s’est rendu …

La visite de Xi Jinping au Sénégal (en images)

Le Président chinois, Xi Jinping, a effectué une visite d’État de 36 heures au Sénégal. …