Accueil / ACTUALITES / Boris Eltsine est mort…

Boris Eltsine est mort…

‘ex-président russe Boris Eltsine est mort, lundi 23 avril, à l’âge de 76 ans, a annoncé le service de presse du Kremlin. Il n’a pu préciser les causes du décès. Selon des sources médicales citées par l’agence Interfax, sa mort est due à un brusque arrêt cardiaque. M. Eltsine, qui souffrait de problèmes cardiaques, a été le premier président de la Fédération de Russie après la fin de l’URSS (1991-1999), avant Vladimir Poutine, qu’il avait désigné comme son dauphin.
Il a été l’homme de la transition. Du 24 décembre 1985 à 1987, il dirige la section du parti de Moscou. Il est démis de ses fonctions pour avoir reproché à Mikhaïl Gorbatchev la lenteur de ses réformes.

En mars 1989, il est élu au Congrès des députés du peuple de l’Union soviétique. En mai 1990, il est nommé président du Soviet suprême de la République socialiste fédérative soviétique (RSFS) de Russie. En juin 1990, il déclare la souveraineté de la RSFS de Russie et démissionne du Parti communiste.

Lors de l’élections présidentielle russe du 12 juin 1991, il est élu avec 57 % des voix. Pendant le putsch de Moscou dirigé contre Gorbatchev par la ligne dure du Parti communiste, le 19 août 1991, Eltsine se précipite à la « Maison blanche », le Parlement russe. Les forces armées présentes se rangent à ses côtés. Eltsine, debout sur un char, tient un discours mémorable, qui jouera un rôle important dans l’échec du putsch.

Lorsque l’URSS cesse officiellement d’exister le 25 décembre 1991, Eltsine se retrouve de fait à la tête du puissant nouvel Etat de Russie. Accusé d’alcoolisme et atteint d’une maladie du cœur, il est victime de plusieurs attaques cardiaques en 1995 et 1996. Fin 1996, il subit un quintuple pontage coranarien.

C’est sous sa présidence que commence en 1994 la guerre de Tchétchénie. Réélu le 3 juillet 1996, il sera discrédité par la crise financière de l’été 1998. Le 31 décembre 1999, il démissionne brusquement avant la fin de son mandat, à la surprise générale, officiellement pour raisons de santé.


À voir aussi

Retour sur l’incendie mortel de Guinguinéo : Le père raconte l’horreur

Adama et Hawa, des jumelles, leur sœur Ndèye et leur petit-frère, Serigne Bara, ont péri …

Guinguinéo : 4 enfants d’une même famille périssent dans un incendie

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi au vendredi dans la localité de …