POLITIQUE

Boughazeli sur la supposée gifle de Aïda Mbodj «Elle est une sale menteuse»

  • Date: 29 octobre 2015

 Le député de l’Apr, Seydina Fall alias Boughazeli, dément formellement avoir été frappé par  Aïda Mbodj, lors de l’installation des Commissions de l’Assemblée nationale avant-hier. Selon lui, les faits tels que racontés par cette dernière à la presse ont été fabriqués de toute pièce par la député du Pds.

 Seydina Fall dit Boughazeli, le lieutenant de Macky Sall, est très remonté contre les allégations de Mme Aïda Mbodj. Pour le député de la ville de Guédiawaye, «c’est  au moment où on s’apprêtait à commencer les travaux qu’Oumar Sarr du Pds tapait du poing sur la table, arguant qu’aucune Commission ne sera installée. A la lecture de la première Commission, il s’est levé pour éteindre le micro. Je suis intervenu pour l’arrêter. C’est à ce moment qu’Aïda Mbodj s’est faufilée entre les fauteuils pour occuper le siège de la présidente de séance. C’est à ce moment que je me suis levé pour lui faire savoir que ce n’est pas sa place. Mais elle (Aida Mbodj) n’a pas voulu entendre raison. Je l’ai poussée et elle est tombée sur les fauteuils. Elle s’est levée et s’est mise à crier», livre-t-il sa part de vérité.

De l’avis du député Apériste, Aïda Mbodj  fait dans la manipulation  et dans l’intoxication dans cette affaire. «Je suis encore surpris quand des amis m’ont appelé pour me dire, qu’ils ont lu dans les journaux et sur la toile, comme quoi Aïda Mbodj m’a giflé. J’ai  même appelé les responsables de ce site qui a relayé l’info. Ces journalistes m’ont dit que c’est Aïda Mbodj qui les a appelé pour leur balancer ces fausses informations». Et pourtant, révèle Boughazeli, Aïda m’avait averti qu’elle allait salir mon nom dans la presse et c’est ce qu’elle a fait. «Mais cela ne le grandit pas. Au contraire, les gens  sauront désormais que c’est une menteuse», s’esclaffe-t-i. Jouant à se faire peur, Seydina Fall prévient la député libérale: « Si en réalité Aïda Mbodj m’avait giflé, elle n’allait sortir pas de l’Assemblée nationale. «Bilahi Walahi Watalahi», je l’aurais botté à mort et je serais très fier d’aller en prison. Elle le sait très bien. Même si on lui promettait un poste de président de la République, elle n’osera jamais me gifler et même si elle m’avait trouvé endormi, elle n’oserait pas me réveiller », précise-t-il non sans prendre à témoin les 60 autres députés présents à l’Assemblé.

«Aïda Mbodji a menti. Vous savez quoi, cette dame c’est une sale menteuse», vocifère Boughazeli.

«Au Pds tout le monde se méfie d’Aïda Mbodj»

 Ce n’est pas tout. Le député Seydina Fall a fait aussi de graves révélations. Selon lui, «certains hauts responsables du Pds lui ont toujours dit de faire très attention à cette dame car c’est une menteuse. Toute sa force réside dans le mensonge et la manipulation. Au Pds tout le monde se méfie de cette dame».

Revisitant le passé d’Aïda Mbodj, il fera savoir que «cette  dame avait arnaqué  Me Wade avec un tissu de mensonges, à travers son slogan «ma carte et ma caution». A l’en croire, c’est la première personne à avoir  trahi Me Abdoulaye Wade quand ce dernier avait perdu le pouvoir. «C’est elle qui s’est démarquée des rangs du Pds pour créer un mouvement. On se rappelle en 2000, après la défaite du président Diouf, elle a aussi trahi», rappelle Boughazeli. Si certains libéraux refusent d’obéir à la décision de Me Wade c’est parce qu’Aïda Mbodj n’est pas fiable, déballe-t-il.

«Certains députés m’ont dit qu’ils ne seront pas dans son groupe parlementaire parce que c’est une transhumante, ils préfèrent plutôt Modou Diagne Fada», a-t-il révélé.

Ibrahima Khalil DIEME

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15