Accueil / POLITIQUE / Bouna Mouhamed Seck, directeur de cabinet de Moustapha Niasse «L’imam  Ibrahima Sèye a  fait  un discours menaçant pour notre  pays»

Bouna Mouhamed Seck, directeur de cabinet de Moustapha Niasse «L’imam  Ibrahima Sèye a  fait  un discours menaçant pour notre  pays»

 

Le parti de Moustapha Niasse se mobilise à Saint-Louis derrière son Secrétaire général communal, le professeur Bouna Mouhamed Seck.

Les  partisans du président de l’Assemblée nationale, au  cours de leur rencontre à l’Espace jeune de Saint-Louis, n’ont pas manqué d’aborder la question de l’Imam Ibrahima Sèye, arrêté pour son discours jugé exagéré.

Le Pr Bouna Mohamed Seck, par ailleurs directeur de Cabinet du président de l’Assemblée nationale, s’est prononcé sur le  discours de l’imam Ibrahima Sèye de Kolda arrêté pour avoir traité le chef de l’Etat Macky Sall de « mécréant-profanateur ».

Les progressistes, qui étaient en réunion communale, ont énergiquement condamné ce discours « provocateur ». Selon le porte-parole du jour et Secrétaire général communal du parti à Saint-Louis, le professeur Bouna Mouhamed Seck, «  le discours  du prêcheur est trop fanatique et est loin d’être sénégalais. A Saint-Louis où nous nous trouvons, les musulmans à l’unanimité ont exprimé leur indignation à la suite de ce discours qu’ils jugent tous négatif. Il est intolérant et constitue une véritable menace pour le pays », a dit hier Bouna Mouhamed Seck, le directeur de Cabinet de Moustapha Niasse et Secrétaire général communal de l’Afp.

Pour mieux protéger notre pays des actions terroristes, il prône « la coopération entre les services de sécurité de la sous-région pour le bien-être des populations et surtout lutter contre le fanatisme religieux et le terrorisme ».

Le bureau communal a aussi exprimé toute sa détermination  à œuvrer pour la réélection de Macky Sall à la prochaine présidentielle. « Nous comptons jouer les premiers rôles à Saint-Louis  lors de la campagne électorale et déjà nous avons mis en place deux commissions pour prendre en charge la communication, la stratégie et l’animation », a souligné Pr Bouna Seck.

Pour une bonne gouvernance des ressources de notre pays et l’équilibre social, les progressistes ont invité la Crei à poursuivre la traque des biens mal acquis. Pour cela, il l’invite à aller jusqu’au bout de la mission  et de  poursuivre tous ceux qui ont été cités dans une affaire.

Ousseynou DIOP

 

À voir aussi

Après sa victoire aux législatives Macky en roue libre en 2019 ?

Malgré un consensus sur la nécessité de constituer une force solide d’opposition à BBY, l’opposition …

Libération de Amy Collé Dieng, Penda Bâ

Après la liberté provisoire d’Oulèye Mané, Amy Collé Dieng, Penda Bâ et consorts, emprisonnées pour …