Accueil / POLITIQUE / Boycott actif des législatives : Idrissa Seck décidé à battre campagne

Boycott actif des législatives : Idrissa Seck décidé à battre campagne

Ce qui s’attendent à voir le Rewmi raser les murs pendant la contre-campagne de l’opposition devront déchanter. C’est du moins l’assurance du secrétariat national du parti d’Idrissa Seck qui, non seulement a approuvé le boycott des élections, mais a adopté le plan d’action proposé par le groupe des ‘12’.

Source : Walfadjri
Le parti d’Idrissa Seck ne sera pas en reste pour le boycott actif envisagé par douze partis de l’opposition aux élections législatives de juin prochain. Réunis, hier, sous la présidence de Pape Diouf, en l’absence de leur leader Idrissa Seck, les membres du secrétariat national de Rewmi ont approuvé la décision de boycotter les législatives. ‘Nous avons salué cette décision de l’opposition et nous avons, au cours de la réunion, étudié le projet de plan d’action de la campagne de boycott. Un plan que nous avons adopté et nous exhortons tous les militants à se mobiliser contre le refus de Me Wade de recevoir l’opposition au lendemain du srutin du 25 février 2007’, indique le porte-parole de Rewmi, Oumar Sarr. Selon le bras droit d’Idrissa Seck, ‘le boycott de l’opposition provient du refus du chef de l’Etat de recevoir l’opposition. Il est de tradition qu’après chaque élection, les acteurs politiques se retrouvent pour évaluer le scrutin et, au besoin, corriger les imperfections. C’est ce que Wade a refusé, préférant laisser son ministre de l’Intérieur répondre à ses pairs candidats’. D’ailleurs, précise Oumar Sarr, il n’est pas exclu qu’Idrissa Seck soit aux côtés de ses pairs pour battre une contre-campagne contre les législatives. ‘Ceux qui disent qu’Idrissa Seck ne sera pas là, vont vite en besogne. Il faut attendre que le démarrage du plan d’action soit effectif pour savoir ceux qui seront là ou pas’, rectifie le porte-parole de l’ancien Premier ministre.

Pour les camarades d’Idrissa Seck, le plus important n’est pas d’aller aux législatives et d’avoir quelques députés à l’Assemblée nationale. L’essentiel, déclare Oumar, Sarr, ‘c’est d’avoir une bonne démocratie qui permet une bonne gouvernance. Mais cela ne peut pas se faire sans une vraie Assemblée nationale représentative du peuple’. Le Rewmi de faire remarquer que l’Assemblée nationale qui sera issue de ces législatives ‘organisées sur la même base que l’élection présidentielle ne reflétera nullement la représentativité du peuple’.

Evaluant l’élection présidentielle, le Rewmi s’est félicité des performances de son leader qui, ‘malgré les tracasseries, les imperfections notées çà et là dans le processus électoral et l’organisation du scrutin, a eu une performance remarquable. Nous en avons profité pour remercier nos alliés qui nous ont accompagné durant la présidentielle’.

Le secrétariat national de Rewmi a, également, déploré la crise énergétique, scolaire et la flambée des prix des denrées de première nécessité.


À voir aussi

Defections au Pds Arona Coumba Ndoffène décime le Pds à Biscuiterie

Encore une saignée dans les rangs du Pds dans la Commune de Biscuiterie ! En …

Porokhane Un député Apr lâche Macky pour Idy

Les tournées d’Idrissa Seck à l’intérieur du pays commencent à porter ses fruits. Le député …