arachide_grains

Bradage de la production arachidère hors campagne de commercialisation- Macky Sall dissuade les agriculteurs

Le chef de l’État, Macky Sall, a exhorté les agriculteurs sénégalais notamment ceux de la filière arachidière à éviter de brader leurs récoltes et d’attendre le démarrage de la campagne arachidière proprement dite. Le président de la République a fait cette invite, lors de la première cérémonie de levée des couleurs au Palais de la République post-vacances hier, lundi 2 novembre. Le Président Macky Sall, lors de cette cérémonie, est également revenu sur l’élection du Sénégal au Conseil de sécurité des Nations unies avant d’annoncer qu’il recevra dans les jours à venir les Lionnes du basket, championnes d’Afrique 2015.

Le Palais de la République a renoué hier, lundi 2 novembre, avec la traditionnelle cérémonie de levée des couleurs après la pause liée à l’hivernage et aux vacances du gouvernement. Et pour cette première solennité post saison hivernage, le chef de l’État a choisi de réserver le premier point de son message au monde rural, notamment les agriculteurs de la filière arachide. Après s’être réjoui d’un «hivernage avec une répartition très correcte des pluies qui, certainement avec le travail de nos vaillants agriculteurs a permis d’obtenir des récoltes très importantes cette année», Macky Sall a demandé aux acteurs de ne pas brader la production mais d’attendre le démarrage de la campagne agricole.

«Je souhaite que les agriculteurs -plus particulièrement pour ce qui concerne l’arachide- puissent attendre le démarrage de la campagne pour éviter le bradage, phénomène connu. Le gouvernement fera tout pour juguler ce phénomène», a exhorté le président de la République. Poursuivant son propos, Mack ySall a dans cette même veine invité le «gouvernement à prendre toutes les mesures pour que la campagne arachidière de cette année soit la meilleure parmi toutes les autres campagnes de commercialisation».

Le chef de l’État a également plaidé pour la sauvegarde des pâturages contre les feux de brousses dans le but d’assurer l’autosuffisance en moutons, afin de satisfaire la demande lors de la fête de Tabaski. Demandant notamment aux éleveurs d’éviter les feux de brousse, MackySall a déclaré : «J’ai déjà engagé le gouvernement à travailler dans cette perspective pour que, les fêtes de Tabaski à venir, nous puissions développer suffisamment de programmes pour que notre pays soit autosuffisant en moutons. Cette autosuffisance passera par la lutte contre les feux de brousses, qu’il y ait davantage des pâturages».

CONSEIL DE SECURITE , FEU CAPITAINE MBAYE DIAGNE

Le chef de l’État est également revenu sur le retour du Sénégal à la table du Conseil de sécurité des Nations unies comme membre non permanent suite à son élection par 186 pays. MackySall a tenu d’abord à remercier tous les pays qui, avec le Sénégal, ont voté pour cette entrée. Selon lui, cette «entrée massive» constitue «un engagement fort de la communauté internationale à l’endroit du Sénégal», (…) «déjà connu pour sa participation permanente dans la recherche de la paix à travers le monde où nos vaillants soldats, policiers et gendarmes sont dans plusieurs théâtres d’opérations pour y maintenir la paix et la sécurité».

Le chef de l’État s’est, par la suite, incliné devant la mémoire du capitaine Mbaye Diagne pour qui le Conseil de sécurité des Nations Unies a édité une médaille récompensant le courage et l’esprit de sacrifice au service de l’humanité. «Honneur ne peut être plus grand pour un être humain et c’est encore une fois l’occasion pour non seulement présenter nos condoléances mais surtout pour exprimer notre profonde solidarité à sa famille», a déclaré MackySall tout en annonçant dans la foulée la reprise dans les tout prochains jours de la «Journée des forces armées».

Sud Quotidien

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …