POLITIQUE

BRAYA DÉCORTIQUE ET ÉNUMÈRE LES FAILLES DU DISCOURS DE MACKY

  • Date : 5 janvier 2016

Le leader de l’opposition locale, à Saint-Louis, Ameth Fall dit Braya a fait une tournée  dans le plus populeux quartier de la capitale du Nord, Pikine. Sur place, Ameth Fall, le Coordonnateur régional du Parti démocratique sénégalais (Pds) s’est dit choqué du discours du chef de l’État qui est loin des réalités sur le terrain, malgré les chiffres pompeux annoncés par le président de la République lors de son adresse à la Nation.

Pour le Coordonnateur régional du Parti démocratique sénégalais (Pds) à Saint-Louis, Ameth Fall Braya, le discours du chef de l’État ne  reflète en rien  les réalités que vivent les Sénégalais dans le pays. « Je pense, on attendait beaucoup plus de lui surtout des mesures sur la situation actuelle du Sénégal. Les populations souffrent en ce moment et il faut faire un tour dans les différents quartiers pour se rendre compte de cette situation qui prévaut dans tous les ménages sénégalais », révèle Braya.  Le libéral énumère ainsi les failles notées dans la communication du président qui est loin de la réalité. « Il a parlé de taux de croissance de  6,4 pour cent. Mais en tout cas, il n’y a pas un ressenti au niveau de la population parce que les Sénégalais sont de plus en plus dans le désarroi. Quel est le secteur qui apporte  la croissance ? Quel a été le secteur qu’on a boosté et  qui puisse nous apporter 6,4 pour cent ? Le président a honte d’en parler. Et a mon avis, je pense que je suis sûr que le pouvoir d’achat du Sénégalais  ne reflète par ce qu’il a annoncé », se désole le Coordonnateur du Pds, Braya, qui n’est pas  du tout satisfait de la communication du  Gouvernement sur la baisse de certains prix des denrées de première nécessité. « Vous reconnaissez tous que le Gouvernement, depuis très longtemps, ne communique plus sur les prix des denrées de première nécessité  alors que les prix continuent  à flamber.  Nous sommes tous d’accord que les prix n’ont pas baissé », précise-t-il.

BRAYA PLAIDE POUR LA BAISSE DU PRIX DU GASOIL

«  Actuellement, le prix du baril est a 37 dollars voire 40 ; cela veut dire que le prix du gasoil peut  couter, aujourd’hui, 550 F Cfa dans notre pays ce qui n’est pas le cas. Nous ne savons pas pourquoi,  le président ne l’a pas fait. Ça, c’est une question que je pose », a-t-dit. « Dans les autres pays comme le Cameroun, le président  a pris la ferme volonté  d’annoncer lors de son discours de fin d’année, la baisse du prix du gasoil. Je crois qu’un pays comme le Sénégal devait arriver à ce niveau également.  L’informel occupe une place importante dans l’emploi dans notre pays.  Le nombre dépasse  un million huit cent comparé aux emplois qui sont dans la Fonction publique », informe-t-il.

BRAYA DEMANDE L’APPLICABILITÉ DU STATUT DE L’OPPOSITION

Pour le libéral, Ameth Fall Braya, « le statut du chef de l’opposition existait dans l’ancienne constitution qui est en train d’être modifiée » et que le chef de l’État, Macky Sall, devrait suivre les pas de son prédécesseur et maitre, le Secrétaire général du Pds,  Abdoulaye Wade. Pour cela,  il lui demande «  l’applicabilité de cette réforme »   au moment où, au Parti démocratique sénégalais (Pds), des dignitaires politiques croupissent  en prison ».

UNE  DIRECTION COLLÉGIALE  POUR SAUVER LE PDS

Braya a invité le Secrétaire général du Pds, Me Abdoulaye Wade, à mettre en place, « une direction collégiale pour barrer la route aux malintentionnés ». Selon lui, au Pds «  il  y a des gens qui s’agitent pour prendre la place de Oumar Sarr. Et d’autres qui s’activent pour qu’ils soient  nommés à la tête du Parti démocratique sénégalais (Pds) » ce qu’il juge très prétentieux.  Pour le Coordonnateur régional du parti, « la base de Saint-Louis  prône la mise en place  d’une direction collégiale  où toutes les décisions qui seront prises par rapport au parti, se feront de concert avec le Secrétaire général et avec Oumar Sarr qui est en prison ». Braya ne compte pas baisser les bras pour remobiliser les troupes du Pds à la prochaine élection présidentielle. À l’en croire, « les militants doivent se parler, discuter et échanger sur l’activité quotidienne du parti ».

Ousseynou Diop

Les Plus Populaire
Title
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15