Uncategorized

Brexit : la France et l’Allemagne ne sont plus sur la même longueur d’onde

  • Date: 27 juin 2016

Paris et Berlin vont devoir s’accorder. Pour le moment, leur discours divergent.

 

Après le Brexit, la France et l’Allemagne ne sont pas tout à fait sur la même longueur d’onde. Les discours divergent. La France veut un divorce rapide entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne. « Il y a une certaine urgence. Il en va des intérêts des Britanniques comme des Européens à ce qu’on ne laisse pas une période d’incertitude qui aura des conséquences financières, économiques, politiques« , a ainsi affirmé Jean-Marc Ayrault.

Préserver la Grande-Bretagne

Pour l’Allemagne, la situation est suffisamment grave. Un ultimatum n’apporte rien. « Il ne faut pas tirer des conclusions hâtives et définitives de ce référendum britannique« , a de son côté lancé Angela Merkel. L’intérêt pour Berlin est de préserver la Grande-Bretagne, son grand allié libéral en Europe et l’un de ses principaux partenaires commerciaux. Paris a de son côté des raisons politiques. Il s’agit d’empêcher les partis nationalistes de prospérer sur l’idée que sortir de l’Europe serait sans conséquence.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15