Burkina Faso: libération imminente du Président déchu

 Dans le communiqué officiel, les putschistes, ont pris des mesures « en signe d’apaisement ». Ils s’engagent à libérer les ministres et le Président déchu Michel Kafando, mais aussi d’entamer les contacts avec la communauté nationale et internationale pour une sortie de crise consensuelle et durable.

Voir aussi

SITUATION POST-ELECTORALE EN GAMBIE La RADDHO ordonne Yayah Jammeh de « se conformer à la Charte africaine de la démocratie »

 La Rencontre africaine des droits de l’homme (RADDHO) n’est pas en reste. Elle exige Yayah …