Accueil / POLITIQUE / Cadres du PDS : Une confrontation entre pro-Macky et pro-Karim évitée de justesse

Cadres du PDS : Une confrontation entre pro-Macky et pro-Karim évitée de justesse

Convoqués en assemblée générale hier, vendredi, les cadres libéraux de la Cellule initiatives et stratégies ont passé en revue les problèmes auxquels leur parti est confronté. À l’issue de la rencontre, ils ont tous soutenu l’impérative réorganisation de leur parti. Auparavant, il a fallu recadrer le débat, afin d’éviter un conflit entre les partisans de Macky Sall et ceux de Karim Wade.

Source : L’Office
Sous la présidence de Racine Mbaye, ancien directeur général de la Sn /Hlm, les cadres de la Cellule initiatives et stratégies du Parti démocratique sénégalais se sont réunis hier vendredi de 19 heures 30 à 22 heures 30, au quartier général de leur formation sis sur la Vdn. Dès l’entame des débats, deux camps ont voulu s’affronter. Et pour que le débat accouche d’une décision consensuelle, il a fallu la sagesse du président de séance, pour recentrer les débats. Car, certains cadres qui se réclament du ci-devant ex Premier ministre et actuel président de l’Assemblée nationale, face à d’autres qui se font passer pour des pro « Génération du concret », ont tenté de régler des comptes à travers cette instance. En effet, ces cadres ont estimé nécessaire de soutenir Macky Sall, qui demeure président de la Cellule ; alors que d’autres se sont lancés dans une critique du précédent gouvernement, suite à « leur mise à l’écart » des centres de décision. « Certains cadres étaient inquiets, de peur d’être, encore une fois, laissés en rade », source un participant. « Heureusement, rapporte notre source, le débordement souhaité par certains cadres, n’a pas eu lieu ». Car, « l’essentiel était de voir comment réorganiser le parti ». Ainsi, durant les débats, les « têtes pensantes » du Pds ont convenu de l’impérieuse nécessité de réorganiser leur formation. Car, ont-ils argumenté, « le Pds a besoin de s’imposer ». Ainsi, ils ont déploré le manque d’implication des cadres dans les débats politiques ; d’où la réorganisation rapide du Pds pour la prise en charge effective des préoccupations des populations. Pour ce faire, la Cis préconise maintenant de participer à tous les débats sur le devenir des Sénégalais. En attendant l’avis du maître, le président de la République , seule constante libérale.


À voir aussi

Defections au Pds Arona Coumba Ndoffène décime le Pds à Biscuiterie

Encore une saignée dans les rangs du Pds dans la Commune de Biscuiterie ! En …

Porokhane Un député Apr lâche Macky pour Idy

Les tournées d’Idrissa Seck à l’intérieur du pays commencent à porter ses fruits. Le député …