SOCIETE

Caillassages du cortège du chef de l’Etat à l’UCAD : La mère de l’un des étudiants arrêté s’ouvre à nous et demande le pardon à Macky

  • Date: 13 août 2015
 
C’est à Guinaw Rails, que demeure l’étudiant El hadj Diop un parmi les cinq arrêtés après les caillassages du cortège du chef de l’Etat à l’UCAD, Après avoir eu au téléphone Arame Diop la maman de l’inculpé pour lui expliquer le but de notre visite, elle nous donne rendez-vous vers 11 heures. Arame Diop est alitée depuis des temps nous a-t-on expliqué. Malgré tout elle a fini à s’ouvrir à nous . Sous ses pieds, une natte est installée témoin sûrement des prières qu’elle exécute sans cesse à Allah pour la relaxe de son fils aîné. Après les salamecs, Arame Diop nous précise que son fils est âgé de 29 ans et faisait des études en droit et qu’il serait en stage dans le cabinet d’un avocat de la cour. « Cela indique l’énormité de la responsabilité qui pesait sur ses épaules et lui il en était conscient alors je vois mal comment il aurait s’embarquer dans cette situation » se demande sa mère. Elle tente de répondre à son interrogation tout en précisant que son enfant a été bien éduqué et instruit pour ne pas être manipulé par des politiciens. « Cette thèse est à écarter et j’insiste que lorsqu’il était à mes côtés à Saint- Louis je ne l’ai jamais connu faire la politique » dit –elle. C’est après avoir décroché le baccalauréat qu’El hadj Diaw est parti faire ses études supérieures à l’UCAD en élisant domicile chez sa tante à Grand Yoff. La maman repose tout sur le destin. « C’est Dieu qui a tracé qu’il entrerait en prison » se justifie- t-elle soudainement. En bonne croyante elle récite des versets de coran et s’en remet encore à Allah. « Je l’ai mis au monde et je l’ai bien éduqué avec le soutien sans cesse de son père mais El hadj a toujours donné du respect à ses ainés, je vois mal qu’il attaque le cortège du chef de l’Etat » a-t-elle manifesté. La voix tremblante et émotive Arame Diop s’adresse à Macky Sall en ces mots : « au nom de toutes les mamans de ces étudiants arrêtés nous lui demandons le pardon ». Selon elle le chef de l’Etat est un père de famille et il lui suggère de se mettre à leur place. « Dans ces conditions nous n’arrivons plus à dormir » dit-elle. Ainsi elle demande la clémence du chef de l’Etat.
Rewmi.com/FBF

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15