Accueil / SOCIETE / CALVAIRE DES ELEVEURS A LINGUERE- L’Etat invité à diminuer le prix du sac d’aliments de bétail

CALVAIRE DES ELEVEURS A LINGUERE- L’Etat invité à diminuer le prix du sac d’aliments de bétail

 Les éleveurs  du département de Linguère continuent à vivre le calvaire, de même que leur bétail. En cause, l’absence d’aliments. Selon Kély Sadio Ka, président régional des gallés aynabés, entendez les éleveurs de la région de Louga, l’Etat fait de son mieux pour les appuyer, mais les difficultés persistent.

En  subventionnant le sac d’aliments, vendu à 5100 frs Cfa, dans différents points de vente, le gouvernement a montré une réelle volonté de  soutenir les éleveurs. Toutefois, Kély Sadio Ka confie que les difficultés auxquelles ils sont confrontés à Linguère, ont la tête dure. Aliments de bétail et eau préoccupent beaucoup les professionnels agropastoraux.

A en croire l’éleveur Cheikh Yérel Sow, l’Etat devra faire mieux, rappelant aux autorités de tutelle que la vie est chère. Aussi, invite-t-il l’Etat à diminuer davantage le prix du sac de « ripasse », de 5100 à 3500 F Cfa.

Signalons que le sac d’aliments de bétail coûte 85OO frs, sans subvention de l’Etat.

Dans tous les cas, le bétail est toujours menacé dans le Djoloff où l’alternative, pour nombre d’éleveurs, c’est de couper clandestinement les arbres pour nourrir leur troupeau.

 

Samba Khary NDIAYE

À voir aussi

LE JOURNALISTE ADAMA GAYE TACLE KHALIFA SALL ‘’Il est rattrapé par ses faux pas et ses fautes’’

Dans sa page Facebook, le journaliste Adama Gaye, devenu consultant, n’a pas été tendre avec …