Accueil / ECONOMIE / Campagne agricole 2018 : Des productions record

Campagne agricole 2018 : Des productions record

La mission conjointe (CILSS, FEWSNET, FAO, PAM, Gouvernement) d’évaluation préliminaire des récoltes de la campagne 2018-2019, qui s’est déroulée du 30 octobre au 6 novembre 2018, a livré ses résultats sous la présidence du Ministre de l’Agriculture et de l’Équipement rural. L’objectif de cette mission était d’étudier la situation et le déroulement de la campagne agricole. Elle a révélé des productions record jamais obtenues par notre pays. Des recommandations ont été formulées pour maintenir le cap.

 Cette mission conjointe a rencontré les services nationaux concernés par le suivi de la campagne agricole et a analysé la méthodologie de collecte des statistiques agricoles, la situation pluviométrique, hydrologique, la situation des cultures et phytosanitaire, pastorale entre autres. Pour la situation pluviométrique, il a été noté un début d’hivernage difficile, caractérisé par des pauses pluviométriques très longues par endroit, entre juillet et la première décade du mois d’août, et une bonne pluviométrie dans la dernière décade du mois d’aout jusqu’à la deuxième décade du mois d’octobre. Pour faire face à ce début d’hivernage difficile, le Gouvernement a mis en place un programme d’adaptation portant sur 5 spéculations à cycle court : « niébé, sésame, pastèque, sorgho et manioc ».

Pour cette campagne, la production céréalière est estimée à 1 732 109 tonnes, soit une hausse de 9% par rapport à 2017, et une hausse de 47% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. Selon le document, la production du riz est de 1 132 795 tonnes, soit une augmentation de 12% par rapport à la campagne agricole de 2017-2018, et une hausse de 47% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. La production de mil est de 827 601 tonnes, soit une hausse de 5% par rapport à la campagne 2017-2018, et une hausse de 29% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. La production d’arachide est 1 432 086 tonnes, soit une hausse de 49% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. La production de niébé est de 151 055 tonnes, soit une hausse de 39% par rapport à 2017-2018 et une hausse de 92% par rapport à la moyenne des 5 dernières années.

Sur le plan pastoral, la mission révèle que la situation est globalement satisfaisante à la faveur des pluies abondantes et régulières enregistrées pendant les mois de septembre et d’octobre. Il a été observé un bon développement du pâturage, une bonne présence de biomasse, malgré qu’elle ne soit pas souvent appétée par le bétail. Il est noté un niveau satisfaisant deremplissage des points d’eaux pur l’abreuvement du bétail dans la plupart des régions du pays. La situation zoo-sanitaire est calme dans l’ensemble. Cependant,  des foyers de dermatose nodulaire contagieuse bovine et péripneumonie contagieuse bovine ont été signalés, et d’helminthose et de botulisme chez les équidés, mais des mesures ont été prises pour le traitement notamment par l’antibiothérapie, le déparasitage et l’apport de calcium. Les animaux présentent dans l’ensemble un état d’embonpoint satisfaisant. Des recommandations ont été formulées. Il s’agit de pérenniser et renforcer le programme d’adaptation, d’augmenter le budget de collecte des statistiques  agricoles annuelles, d’effectuer le recensement, entre autres.

Ngoya NDIAYE

À voir aussi

Production industrielle :Une baisse de 3,9% en septembre

L’activité industrielle est marquée, au mois de septembre 2018, par une baisse de 3,9% de …

Sénégal-BM : Le portefeuille passe de 700  à 1065 milliards

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, a présidé hier à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *