ECONOMIE

Campagne arachidière- LA PRODUCTION BAISSE DE 5%

  • Date: 29 novembre 2016

La production arachidière de 2016 a baissé de 5% par rapport à 2015. Cette année le Sénégal va récolter 997 553 tonnes. Le prix est fixé à 210 francs Cfa le kilogramme. La campagne de commercialisation va démarrer le 1er décembre prochain. Un fonds de commercialisation de 11,5 milliards francs Cfa est mis en place pour l’acquisition de 55 tonnes de semences certifiées.

997 553 tonnes, c’est la production d’arachide de la campagne agricole 2016-2017. Soit une baisse de 5% par rapport à la précédente campagne. Mais pour le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural, il n’y a pas de régression en ce qui concerne la culture de l’arachide au Sénégal dans la mesure où «ça correspond aussi à une hausse de 38% par rapport à la moyenne des 5 dernières années». «Avec le Plan Sénégal émergent (Pse), on se fixe un objectif d’un million de tonnes d’arachide en 2017 dont 100 mille tonnes destinées à l’exportation. Nous avons dépassé l’an passé notre objectif et cette année on est autour de cet objectif, parce que la différence n’est pas significative», a dit hier, Dr Pape Abdoualey Seck, lors du conseil interministériel sur les préparatifs de la campagne de commercialisation de l’arachide dont le démarrage est prévu pour le 1er décembre.

De cette réunion avec les acteurs, le prix au producteur  du kilogramme d’arachide a été fixé à 210 francs Cfa, contre 200 francs l’année dernière, soit une augmentation de 10 francs.  L’Etat a ainsi, décidé de mettre en place un fonds de commercialisation de 11,5 milliards francs Cfa au taux bonifié de 6% pour collecter 55 mille tonnes de semences certifiées.

Le protocole Etat-huilier sera reconduit. Une enveloppe de 14,55 milliards francs sera décaissée pour payer la facture des opérateurs. On informe que 5 milliards ont déjà été payés et avant le 20 décembre, les opérateurs devront rentrer dans la totalité de leurs fonds. Il est attendu une collection 200 mille tonnes de semences écrémées pour corriger le déséquilibre variétal au niveau du programme de multiplication des semences dont 10 mille tonnes  seront consacrées à la zone sud. L’Etat entend encadrer les exportations avec un contrôle rigoureux de la qualité sanitaire et phytosanitaire. Une taxe à l’exportation de 40 francs est fixée pour le kg d’arachide décortiquée et 15 francs pour l’arachide coque. Il sera interdit d’exporter des semences certifiées. L’identification de tous les points de collecte et centres de réception (pour les exportations), pour un meilleur suivi par les services compétents, est prévue.

Pour Modou Fall, président de la Fédération des opérateurs privés du Sénégal, le prix au producteur fixé à 210 francs est une bonne décision pour le secteur. Car, «le prix mondial est de 185 francs Cfa. Et si l’Etat décide d’y ajouter 25 francs, nous applaudissons des 2 mains. Cela ajouté au  payement des crédits de l’année passée, nous permettra d’avoir une bonne campagne de commercialisation», s’est-il réjoui.

Le Quotidien

Leave your comment

Please enter your name.
Please enter comment.

1 2 3 4 5

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15