Accueil / Uncategorized / CAN 2012 GROUPE D/ Ghana (2-0) Mali Le Ghana assure sans convaincre

CAN 2012 GROUPE D/ Ghana (2-0) Mali Le Ghana assure sans convaincre

Les black stars du Ghana ont remporté une deuxième victoire en autant de sortie, ce samedi à Franceville, face aux aigles du Mali, sur un score de 2 buts à 0. Les quarts de finaliste du mondial 2010 ont été plus réalistes que leurs adversaires. Ils font ainsi un grand pas vers la qualification en quart de finale de la CAN.
Sans démériter, les aigles du Mali ont perdu leur seconde sortie dans ces phases de poules de la Can. Ainsi, le Ghana signe sa deuxième victoire en deux matches en s’imposant, au métier, face au Mali. Ceci, après avoir joué les petits bras face au Botswana (1-0). Dans cette poule, toutefois, rien n’est encore décidé.

Dès l’entame de ce derby, les Maliens ont marqué leur empreinte en maitrisant le ballon, avec Seydou Keita à la baguette, épaulé par Abdou Traoré. Les Ghanéens ont accepté la domination de leurs adversaires. Avec une approche aussi tactique, le jeu était fermé. Les black stars, par contre, se faisaient plus menaçantes, obtenant même les premières occasions nettes, en la personne de leur milieu offensif Kwadwo Asamoah.

A la 38ème minute, légèrement excentré sur la gauche, Cheikh Diabaté du Mali s’élance et frappe, mais, le ballon heurte le montant gauche puis droit des buts adverses. Stupeur. Le grand avant-centre des Girondins de Bordeaux a failli débloquer la situation.

Au retour des vestiaires, André Ayew sonne la charge pour le Ghana. Le fils d’Abédi Pelé sollicite un une-deux avec Asamoah. Servi dans la foulée, le milieu de terrain frappe en force du pied gauche mais, Soumbeyla Diakité est, encore une fois, présent sur sa ligne. Le joueur de l’Olympique de Marseille attaque, provoque balle au pied. Il réussira à obliger Bakaye Traoré à commettre une faute sur lui. Asamoah Gyan, totalement transparent en pointe, se charge de tirer le coup franc. L’avant-centre enroule une frappe qui contourne le mur et trouve la cible. 1 à 0, alors que les deux équipes venaient d’épuiser 63 minutes de jeu.

Absolument intenable, André Ayew double la mise à la 72e minute. Servi d’une talonnade par Gyan, Ayew se joue d’Adama Tamboura avec un enchaînement crochet intérieur-crochet extérieur, puis, frappe du pied gauche. Le ballon file au ras du poteau : 2-0. Ce soir, le réalisme et l’expérience des Black Stars ont fait la différence. Les Ghanéens ont fait un grand pas vers la qualification. Les Maliens, eux, devront obtenir un meilleur résultat, face au Botswana, comme la Guinée, face au Ghana, le 1er février prochain, s’ils veulent se qualifier en quarts de finale. Auparavant, le Syli national avait atomisé le Botswana sur le score de 6 à 1, se relançant dans la course à la qualification.

Jacques GOMIS


À voir aussi

Touba: Les éleveurs républicains hôtes du Khalife général des Mourides…

Dans le cadre de leurs tournées de sensibilisation et d’information sur les réalisations du régime …

Macky tacle les syndicalistes «On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ « 

«On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ et en retour il n’y a pas de compensation…». …