SANTE

Cancer des testicules : un risque en partie génétique

  • Date: 11 septembre 2015

Une étude réalisée par les chercheurs de l’Institut de recherche sur le cancer de Londres pourrait bien ouvrir la voie à de nouvelles recherches pour la prévention du cancer des testicules. Cette étude révèle en effet qu’une fois sur deux ce cancer a des causes génétiques. Les scientifiques pensent donc que la mise au point d’un test ADN pourrait aider à déterminer quels sont les hommes avec un risque accru de cancer.

« 50% du risque de développer un cancer des testicules provient des gènes qu’un homme hérite de ses parents, les facteurs environnementaux et comportementaux contribuant à l’autre moitié de ce risque. Le dépistage des hommes ayant des antécédents familiaux de cancer du testicule pourrait aider à diagnostiquer les plus à risque, et les aider à gérer ce risque » déclare le Dr Clare Turnbull, chercheur en génétique et épidémiologie à l’Institut de recherche pour le cancer.

Pour ces recherches dont les conclusions viennent d’être publiées dans la revue Nature, les chercheurs britanniques ont analysé la base de données des cas de cancers enregistrés en Suède. Elle rassemblait des informations sur plus de 15 millions de personnes dont 9324 cas de cancer des testicules. « Cette étude n’est que le tout début d’un long travail de recherche que nous devons mener car il existe beaucoup de facteurs génétiques qui peuvent provoquer le cancer. Donc la prochaine étape consiste à identifier les pilotes génétiques particuliers au cancer des testicules afin que nous puissions développer de nouveaux moyens de le prévenir » conclut le médecin.

Auteur: topsante – Webnews

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15